margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Education de qualité : L’Afrique de l’Ouest veut des enseignants bien formés

Le Bureau régional de l’Unesco pour l’éducation en Afrique (Breda) a clôturé, hier, à Dakar, l’atelier d’échanges d’expériences et d’opérationnalisation du plan de renforcement de capacités, à l’intention des enseignants de la sous-région.
Après des journées d’échanges et de réflexion, la situation des enseignants dans 5 pays de la sous-région, dont le Sénégal, a été passée au crible. « C’est pour voir si la situation actuelle des enseignants, en termes de nombre, de qualification, peut permettre aux pays membres de réaliser les objectifs de l’éducation pour tous », a dit le directeur et représentant du bureau multipays de l’Unesco au Mali, Juma Shabani. Il a aussi relevé l’absence de politique de mise à niveau des enseignants. M. Shabani soutient qu’aujourd’hui, le nombre d’apprenants pour le primaire a sensiblement augmenté. Cependant, il n’y a pas de politiques d’accompagnement pour la formation des enseignants. « C’est tout le sens de cet atelier, dont le but est de favoriser l’émergence de la qualité de l’enseignement de base. L’objectif visé, c’est de capitaliser les expériences des uns et des autres dans divers domaines, en utilisant  notamment les Tic, la radio, l’Internet, la télévision pour renforcer les capacités des institutions de formation des enseignants », a expliqué le directeur de multipays du Mali.
Initiée par le Breda, cette rencontre a été sanctionnée par d’importantes mesures, à savoir le financement à hauteur de 400.000 Usd pour le plan de développement de capacités de la Guinée et de 600.000 Usd pour la mise en œuvre du même projet au Niger et au Burkina. Il est aussi prévu d’organiser des réunions périodiques pour partager les informations sur l’état de mise en œuvre des différents programmes. Le point focal de l’Unesco en Guinée, Mamadou Dian Diallo, a magnifié le geste. « Cet appui de l’Unesco en faveur de la Guinée contribuera en plus des animateurs du secteur de l’alphabétisation, au renforcement de capacités des enseignants du primaire et du secondaire et améliorera les compétences des enseignants des écoles normales d’instituteurs », a-t-il indiqué.

Tata SANE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.