A Ouest Foire, les inondations dévoilent des objets datant de 7.000 ans avant J. C.

Des archéologues du département d’Histoire viennent de découvrir, par hasard, un site archéologique au quartier d’Ouest Foire, à l’angle d’une maison. Les objets retrouvés dateraient du néolithique même s’ils doivent être soumis au carbone 14 pour en fixer la datation exacte.
C’est par un heureux hasard, consécutif à un malheureux évènement, que ce site archéologique a été découvert. En effet, le 26 août dernier, les fortes pluies qui se sont abattues sur le quartier d’Ouest Foire ont charrié, dans leur course, toutes sortes d’objets parmi lesquels des tessons de poterie et de coquillages dont la texture est peu commune. Cela n’a pas échappé à Moustapha Sall, Maître-assistant d’archéologie au département d’histoire, qui était dans les parages pour aider un neveu dont la maison était en proie aux eaux. « J’ai remarqué que le sol était tapissé par des tessons de couleur marron. De prime abord, j’ai cru qu’il s’agissait de fragments de tuyaux mais quand j’ai bien regardé, j’ai remarqué des tessons de bord avec des décors. Je me suis rendu compte qu’effectivement, j’étais sur un site archéologique », explique-t-il.
Poussant l’observation plus loin et en faisant appel à son expérience des sites protohistoriques de la presqu’île du Cap-Vert, M. Sall s’est rendu compte que le site date du néolithique. En prospectant plus, il est tombé sur des coquillages, « avec deux sous-espèces dont l’une avait des perforations régulières, des trous sous forme de 8 ». Le lendemain, une équipe constituée d’étudiants et d’autres collègues a déniché une industrie microlithique. Il s’agit de 3 lamelles qui datent du mésolithique. « Le mésolithique constitue une période de transition entre les collecteurs de coquillages et les populations sédentaires du néolithique », explique M. Sall.

Analyses au laboratoire de Carbone 14
Ont été aussi récoltés, 4 scories de fer et un os très torsadé et qui peut faire penser à l’idée d’une faune marine. A première vue, les éléments retrouvés pourraient être de différentes ères : le mésolithique, le néolithique, la protohistoire.
« Malheureusement, nous avons perdu beaucoup d’informations parce que la maison qui est à l’angle est construite sur le site. Les ouvriers nous ont certifiés que beaucoup d’objets archéologiques retrouvés venaient d’une fosse en cours de forage», regrette M. Sall. Selon lui, cette trouvaille est un début de renseignement qui fait croire que cette zone a été bien occupée avant. D’autant plus que certaines vieilles personnes habitant les parages, ont affirmé que ce coin était appelé, par les Lébous, Cité Khandar ou Khander, qui veut dire « tessons de poterie ».
Puisque la zone est habitée, M. Sall plaide pour l’archéologie de sauvetage.  Le directeur du patrimoine, l’archéologue Hamady Bocoum, a été saisi et s’est rendu sur le site. L’idée retenue pour le moment est de faire des sondages pour savoir la stratigraphie de la zone. Mandiomé Thiam, Maître de conférences en archéologie  salue la découverte. Mais, il souligne que ce n’est pas la première fois qu’on découvre, au hasard, dans la presqu’île du Cap-Vert, des sites archéologiques, rappelant qu’en 1938, lors de la fondation de la Faculté de Droit, il a été découvert 7 bifaces. « Il va falloir sonder le site pour se faire une idée de l’âge de la station parce qu’il y a un mélange d’industrie et c’est spectaculaire », dit-il. Quant au Dr Alioune Dème, archéologue, enseignant au département d’histoire, en se référant à la morphologie des dunes dans la zone, il estime la date des objets retrouvés vers 7.000 ans av. J.C. Toutefois, il se veut prudent : « Je ne peux pas dire la date exacte. Il va falloir procéder à des fouilles et soumettre ces objets au laboratoire de Carbone 14 de l’Ifan pour en préciser la date exacte ».

Elhadji Ibrahima THIAM


Share

Edition du Jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday104877
mod_vvisit_counterYesterday160016
mod_vvisit_counterThis week104877
mod_vvisit_counterLast week1431016
mod_vvisit_counterThis month5430559
mod_vvisit_counterLast month6877637
mod_vvisit_counterAll days147723545

We have: 2058 guests online
Your IP: 50.16.68.229
 , 
Today: Apr 26, 2015

Special famille omarienne

Special famille omarienne