Universités : Un plan d’équilibre budgétaire à l’horizon 2017

Un plan d’équilibre budgétaire à l’horizon 2017. C’est l’une des conclusions fortes du conseil interministériel de suivi de la situation financière des universités. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Serigne Mbaye Thiam, a aussi révélé que la dette universitaire s’élève à 14 milliards de Fcfa en fin 2011.
Le conseil interministériel de suivi de la situation financière des universités, présidé, hier, par le Premier ministre Abdoul Mbaye, a permis d’identifier un certains nombre d’actions à conduire dans le courant de l’année 2013 pour essayer de résorber les arriérés et les déficits des universités, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Serigne Mbaye Thiam, à la sortie de la rencontre. En outre, un certain nombre d’études tendant à améliorer la gouvernance et la performance des universités seront menées et un plan d’équilibre budgétaire dans un horizon de 4 à 5 ans a été retenu.
Pour le moment, a expliqué Serigne Mbaye Thiam, les contraintes financières au niveau de l’Etat ne permettent de faire face qu’aux urgences de 2012. Le traitement des arriérés n’interviendra qu’après. « Après un audit de certification de ces dettes, les montants seront transférés au niveau central et seront apurés dans le cadre des mécanismes que l’Etat met généralement en place pour solder des arriérés », a-t-il dit. A la fin de 2011, la dette universitaire était estimée à 14 milliards de FCfa, dont les 11 pour la seule Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Ainsi, le plan d’équilibre retenu à l’issue de la rencontre part de 2013 jusqu’en 2017. Son objectif, d’après M. Thiam, est de parvenir à des solutions qui ne permettent pas une reconstitution d’arriérés et de dettes des universités. Dans le cadre de ce plan d’équilibre, des discussions seront menées avec tous les acteurs pour voir quelle est la meilleure allocation des ressources publiques des universités, dit-il. Un reclassement de ressources a également été décidé par le Premier ministre afin de permettre aux universités d’être plus à l’aise financièrement, a ajouté le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Par ailleurs, a-t-il informé, les universités de Thiès et de Bambey ont signé des contrats de performance avec son département ; celle de l’Ucad aura lieu cette semaine. Pour cette dernière, le montant des ressources additionnelles qui seront injectées est de 9 milliards de FCfa pour 3 ou 4 ans. En contrepartie, l’université s’engage sur un certain nombre d’objectifs, avec des paramètres d’évaluation touchant à la qualité, au taux de réussite, etc. suivant cette optique, l’Etat allouera des ressources en fonction de ces objectifs.

Seydou KA


Share

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday88014
mod_vvisit_counterYesterday207116
mod_vvisit_counterThis week295130
mod_vvisit_counterLast week1488498
mod_vvisit_counterThis month4351563
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days94589436

We have: 1100 guests, 1147 bots online
Your IP: 107.20.30.170
 , 
Today: Apr 21, 2014