bandeau2

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Stratégie nationale de développement économique et social 2013-2017 : Abdoul Mbaye compte sur un secteur privé dynamique pour une croissance durable

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a affirmé, hier, que le seul objectif de la Stratégie nationale de développement économique et social (Sndes) est d’accompagner, résolument, le Sénégal vers le statut de pays émergent. Cette politique, qui va couvrir la période 2013-2017, ne pourra être effective sans la relance de la croissance. Il compte sur un secteur privé dynamique.
Présidant, hier, la validation politique de la Stratégie nationale de développement économique et social (Sndes) 2013-2017, le Premier ministre Abdoul Mbaye a fait connaître l’ambition du Sénégal d’atteindre une croissance durable avec un secteur privé dynamique. « Le dynamisme du secteur privé sera un de nos meilleurs atouts pour instaurer une croissance durable », a-t-il dit, avant d’ajouter que notre pays attend des opportunités qu’offre le partenariat public/privé pour le financement des secteurs stratégiques. A en croire le Premier ministre, la présente stratégie doit apporter des réponses concrètes pour stimuler l’investissement, notamment dans l’agriculture, renforcer notre indépendance énergétique, consolider une offre d’infrastructures structurantes favorisant l’émergence de pôles de développement économique viables, dans l’optique d’un développement équilibré du territoire. M. Mbaye a souligné que la Sndes ne produira pas les résultats attendus sans l’internalisation, à tous les niveaux, des bonnes pratiques, sans une synergie dans les interventions, sans une mutualisation des moyens et des expériences. « Il s’agit de donner, à chaque Sénégalais, des raisons et des moyens de vivre décemment », a martelé le Premier ministre. Rappelant qu’une frange importante de la population vit encore les rigueurs de la privation de l’accès à certains services sociaux de base, les Sénégalais, en élisant le président de la République, Macky Sall, ont voulu changer de cap. Il prône une nouvelle forme de gouvernance, qui permet la mise en cohérence globale des politiques sectorielles, destinées à faire face aux urgences sociales et économiques nombreuses et incompréhensibles. Sous ce rapport, il note que ce document de 70 pages est destiné à accompagner notre pays vers les stations de pays émergent. Dans son discours, Abdoul Mbaye a évoqué la création massive  d’emplois pour les jeunes, la promotion économique et sociale des femmes. Le Premier ministre a laissé entendre que cette vision du développement économique et social sera structurée autour de trois points : la consolidation des bases d’une gouvernance démocratique, transparente, plus rigoureuse, plus efficace ; le renforcement de la décentralisation et la territorialisation des politiques publiques, enfin, une croissance soutenue, durable et inclusive. Sur ce, le Premier ministre a indiqué que l’enjeu pour le gouvernement, c’est d’asseoir des mécanismes pour stimuler toutes les opportunités de création d’une prospérité partagée et réduire significativement l’incidence de pauvreté d’ici à 2020. De l’avis du chef du gouvernement, le Sénégal a cumulé des retards et des insatisfactions importantes dans l’atteinte de certains indicateurs liés aux Objectifs du millénaire pour le développement (Omd), comme en santé, en éducation et en matière de production sociale. De ce fait, « les tâches qui nous attendent sont donc ardues », a-t-il estimé, précisant qu’ « elles sont à la mesure des attentes des Sénégalais ».

Serigne Mansour Sy  CISSE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.