Enseignement supérieur : Des audits annoncés pour une meilleure utilisation des ressources

Le conseil interministériel sur la rentrée universitaire 2012-2013, tenu hier, a été l’occasion, pour le Pr. Mary Teuw Niane, d’annoncer des audits, en vue d’améliorer la gestion des établissements d’enseignement supérieur.

Rationalisation, transparence, efficience. Quand c’est le Pr. Mary Teuw Niane qui évoque ces mots, sans nul doute se révèle une grande ambition : celle d’un ministre qui veut inscrire son action dans une dynamique de progrès et d’efficacité. Efficacité et efficience de l’enseignement supérieur sénégalais. « Notre seul souci, c’est d’améliorer le système », a confié le ministre, à l’issue du conseil interministériel sur la rentrée universitaire 2012-2013 tenu hier. C’est justement ce souci d’améliorer la gouvernance, essentiel dans ce contexte de rareté de ressources, qui emmène le gouvernement à mener des audits dans les 5 universités publiques (Dakar, Ziguinchor, Bambèye, Gaston Berger et Thiès) et l’Ecole polytechnique de Thiès. « Nous allons auditer les recettes, les dépenses, les dettes et la gestion financière et administrative des établissements publics d’enseignement supérieur, de même que le Coud et le Crous », a expliqué le chef du département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
En réalité, le tableau financier des universités publiques n’est pas reluisant. Les dettes et déficits budgétaires sont importants. De même, les ressources allouées aux universités sont principalement utilisées aux dépenses à caractère social, a relevé le ministre. « Il en résulte une faible allocation des ressources aux dépenses pédagogiques et de recherches », a expliqué le Pr. Niane, qui s’est félicité des avancées notées, non sans souligner les défis. Défis qui ont pour noms financements insuffisants, effectifs pléthoriques, déséquilibre dans la répartition des étudiants entre les universités, faible taux d’encadrement, manque d’infrastructures, etc. Sur ce dernier point, le ministre a promis l’achèvement des travaux.

Restaurer la paix dans les universités
Il a aussi annoncé l’ouverture de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel de Thiès (Isep) avec 300 étudiants et le démarrage imminent des travaux de construction de l’Université du Sine-Saloum. « Les études de faisabilités sont en cours et les travaux vont certainement démarrer », a assuré l’ancien recteur de l’Ugb. La construction des pavillons se poursuivra également. En attendant, les lots des containers du Fesman leur serviront de logement. Même engagement pris pour orienter les nouveaux bacheliers. « Des projections sont faites pour faciliter leurs inscriptions dans les universités publiques », a indiqué le ministre.
Résolument engagé sur la voie de l’efficience, le Pr. Niane a rappelé la nécessité d’équilibrer les budgets des universités et magnifié la mise en place de l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur (Anaq-sup) qui a, entre autres missions, celle de concevoir un mécanisme et des procédures de garantie et d’évaluation de la qualité des programmes de formation et des établissements. Mais la construction de la qualité et de l’excellence ne peut se réaliser que dans un climat de paix. C’est fort de ce constat que le ministre entend privilégier le « dialogue » et la « concertation » entre les différents acteurs du système. « Nous allons poursuivre les échanges, les concertations et les discussions avec les enseignants du supérieur pour arriver à un consensus, afin que l’année puisse se dérouler normalement », a garanti Mary Teuw Niane. Le ministre n’a pas manqué de rappeler l’objectif du gouvernement : une année universitaire 2012-2013 paisible et stable. « Le gouvernement du Sénégal est déterminé à restaurer la paix et la stabilité sociales dans les universités, pour construire la qualité et l’excellence », a-t-il insisté.

La concertation nationale débute en décembre
Le gouvernement avait annoncé la tenue de la concertation nationale. A l’issue du conseil interministériel sur la rentrée universitaire 2012-2013 tenu hier,  le Pr. Mary Teuw Niane a précisé que ce forum, qui se veut une plate-forme d’échanges et de réflexions, débutera en début décembre pour s’achever en fin mars. Cette conférence réunira tous les acteurs et sera une belle occasion, a rappelé le ministre, de faire le point sur les difficultés et d’arriver à des propositions et recommandations pour le sous-secteur. Objectif avoué : trouver des solutions durables aux crises récurrentes du système d’enseignement supérieur et d’en baliser son avenir.

Abdoulaye DIALLO


Share

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday35956
mod_vvisit_counterYesterday92801
mod_vvisit_counterThis week213511
mod_vvisit_counterLast week664382
mod_vvisit_counterThis month2070938
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days118881631

We have: 786 guests, 1 members online
Your IP: 174.129.92.127
 , 
Today: Oct 23, 2014