Ramadan slide 2016 def

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Réforme de la décentralisation : De nouvelles compétences pour les collectivités locales

Au cours du vote du projet de budget du ministère de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales qui connaît une baisse de 2.291.157.520 de FCfa en valeur absolue et de 4,09% en valeur relative, le ministre Arame Ndoye a annoncé les nouvelles compétences qui seront dévolues aux collectivités locales dans le cadre de la réforme de la décentralisation.
De neuf, les compétences transférées aux collectivités locales vont augmenter avec la nouvelle réforme de la décentralisation que l’État compte mener. C’est l’annonce faite par le ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales, Arame Ndoye, à l’occasion du vote du projet de budget de son ministère. Ainsi, selon elle, l’élevage, la pêche, l’hydraulique, l’agriculture, le tourisme ainsi que d’autres compétences seront dévolues aux collectivités locales.
Également, la nouvelle réforme en perspective de la décentralisation va prendre en charge la communalisation universelle puisque, rappelle le ministre de l’Aménagement territorial et des Collectivités locales, le Sénégal est le seul pays dans la sous-région où il existe encore des communautés rurales. « Cette communalisation universelle va, ainsi, permettre de capter des fonds venant de la coopération décentralisée », a ajouté Arame Ndoye. Les conflits entre les villes et les communes d’arrondissement ainsi que l’intercommunalité ont été soulevées par les députés. Mais Arame Ndoye estime que ces questions seront prises en charge dans la nouvelle réforme. Pour ce qui est de l’informatisation de l’état-civil, le ministre a annoncé qu’un programme de 5 milliards de FCfa est en place grâce au soutien de l’Union européenne. 
Au cours des débats, les députés se sont beaucoup appesantis sur l’insuffisance des moyens alloués aux collectivités locales. Il s’y ajoute la mise en place tardive des fonds de dotations et des fonds de concours, ainsi que de leur répartition équitable. À cet effet, le ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Arame Ndoye, a promis d’étudier cette préoccupation des députés, en engageant son département à mettre en place des « critères objectifs » pour assurer la garantie d’équité de ces fonds. Le ministre a aussi rappelé que l’État a fait des efforts en ce sens, en portant les fonds de dotation et de concours de 16 milliards de FCfa en 2002, à 23 milliards de FCfa entre 2002 et 2012.
 Les députés ont adopté, pour une large majorité, le projet de budget du ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales qui a été arrêté, pour la gestion 2013, à la somme de 53.705.024.440 de FCfa contre 55.996.181.960 de FCfa en 2012, soit une baisse de 2.291.157.520 de FCfa en valeur absolue et de 4,09% en valeur relative.

Maguette NDONG

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.