Réforme de la décentralisation : De nouvelles compétences pour les collectivités locales

Au cours du vote du projet de budget du ministère de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales qui connaît une baisse de 2.291.157.520 de FCfa en valeur absolue et de 4,09% en valeur relative, le ministre Arame Ndoye a annoncé les nouvelles compétences qui seront dévolues aux collectivités locales dans le cadre de la réforme de la décentralisation.
De neuf, les compétences transférées aux collectivités locales vont augmenter avec la nouvelle réforme de la décentralisation que l’État compte mener. C’est l’annonce faite par le ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales, Arame Ndoye, à l’occasion du vote du projet de budget de son ministère. Ainsi, selon elle, l’élevage, la pêche, l’hydraulique, l’agriculture, le tourisme ainsi que d’autres compétences seront dévolues aux collectivités locales.
Également, la nouvelle réforme en perspective de la décentralisation va prendre en charge la communalisation universelle puisque, rappelle le ministre de l’Aménagement territorial et des Collectivités locales, le Sénégal est le seul pays dans la sous-région où il existe encore des communautés rurales. « Cette communalisation universelle va, ainsi, permettre de capter des fonds venant de la coopération décentralisée », a ajouté Arame Ndoye. Les conflits entre les villes et les communes d’arrondissement ainsi que l’intercommunalité ont été soulevées par les députés. Mais Arame Ndoye estime que ces questions seront prises en charge dans la nouvelle réforme. Pour ce qui est de l’informatisation de l’état-civil, le ministre a annoncé qu’un programme de 5 milliards de FCfa est en place grâce au soutien de l’Union européenne. 
Au cours des débats, les députés se sont beaucoup appesantis sur l’insuffisance des moyens alloués aux collectivités locales. Il s’y ajoute la mise en place tardive des fonds de dotations et des fonds de concours, ainsi que de leur répartition équitable. À cet effet, le ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Arame Ndoye, a promis d’étudier cette préoccupation des députés, en engageant son département à mettre en place des « critères objectifs » pour assurer la garantie d’équité de ces fonds. Le ministre a aussi rappelé que l’État a fait des efforts en ce sens, en portant les fonds de dotation et de concours de 16 milliards de FCfa en 2002, à 23 milliards de FCfa entre 2002 et 2012.
 Les députés ont adopté, pour une large majorité, le projet de budget du ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales qui a été arrêté, pour la gestion 2013, à la somme de 53.705.024.440 de FCfa contre 55.996.181.960 de FCfa en 2012, soit une baisse de 2.291.157.520 de FCfa en valeur absolue et de 4,09% en valeur relative.

Maguette NDONG


Share

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday88754
mod_vvisit_counterYesterday160054
mod_vvisit_counterThis week792399
mod_vvisit_counterLast week494090
mod_vvisit_counterThis month3143916
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days119954609

We have: 1967 guests online
Your IP: 23.20.91.134
 , 
Today: Oct 31, 2014