Les contributions du privé, pour l’éducation, arrivent rarement aux déshérités, indique un rapport

Education pour tousLes contributions du secteur privé en matière de financement de l'éducation « ne parviennent pas » la plupart du temps à « ceux qui en ont le plus besoin et ne sont souvent qu'à court terme », indique l'équipe du Rapport mondial de suivi sur l'Education pour tous (EPT), publié par l'UNESCO dans un document d'orientation.

 

« La plupart des sociétés spécialisées dans les TIC dirigent leurs contributions vers des marchés émergents –tels que, par exemple, l'Argentine, le Brésil, le Chili, la Chine et le Mexique– plutôt que de les réserver aux pays les plus pauvres », constate l'équipe en perspective du Forum économique annuel de Davos (Suisse).

 

Elle signale que « deux des cinq fondations qui contribuent le plus à l'éducation (la Carnegie Corporation of New York et la Ford Foundation) et la première des sociétés (Banco Santander) ont consacré 80 % de leurs dons à des bourses et à l'enseignement supérieur alors même que la plupart des pays en développement luttent pour accéder à une éducation primaire de qualité et que 61 millions d'enfants ne sont toujours pas scolarisés ».

 

Elle indique que « le danger existe également que les contributions versées par les sociétés soient plus étroitement liées à des intérêts commerciaux qu'aux besoins des pays ».

 

« Pearson International donne à des écoles privées dont les frais de scolarité sont peu élevés au Ghana et au Kenya ; un secteur qui est étroitement lié à des intérêts commerciaux et qui va à contre-courant des politiques mondiales visant à renforcer les systèmes éducatifs publics nationaux », relève par exemple le document d'orientation.

 

Le Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous (EPT) 2012 fait quatre recommandations visant à améliorer et à augmenter les financements consentis à l'éducation par le secteur privé.

 

Tout d'abord, « toutes les organisations privées devraient être transparentes en ce qui concerne les montants et les objectifs de leurs engagements ».

 

En second lieu, le rapport estime que « pour avoir un impact durable sur l'EPT, les organisations privées doivent fournir un financement suffisant pendant plusieurs années afin de s'assurer de la durabilité des initiatives ».

 

Il indique également que « de meilleures évaluations de l'impact des interventions du secteur privé doivent être effectuées ».

 

Enfin, il souligne que « les organisations privées doivent aligner leur soutien sur les priorités des Gouvernements et les besoins des pays ».

 

« Les leaders politiques et les chefs d'entreprise doivent profiter de la tribune mondiale de Davos pour renforcer leurs efforts aux côtés des Gouvernements et des donateurs, contribuer à combler le déficit de financement, et revitaliser les progrès réalisés sur la voie de l'Éducation pour tous (EPT) », conclut-il.

 

« Le message que nous adressons aux leaders politiques et aux chefs d'entreprise réunis à Davos est simple : étant donné que les populations augmentent, si les financements continuent à stagner, le monde finira par avoir plus d'enfants non scolarisés qu'aujourd’hui et se trouvera dans une situation tout-à-fait comparable à celle que nous observons déjà en Afrique subsaharienne », déclare ainsi Pauline Rose, Directrice du Rapport mondial de suivi sur l'EPT.

 

Et d'ajouter : « Les sociétés doivent reconnaître qu'elles ont tout intérêt à investir dans l'éducation : si tous les élèves des pays à faible revenu quittaient l'école avec des compétences élémentaires en lecture, la pauvreté reculerait de 12 %, ce qui serait bon pour les affaires ».

 

Source: APS

Share

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday25168
mod_vvisit_counterYesterday92801
mod_vvisit_counterThis week202723
mod_vvisit_counterLast week664382
mod_vvisit_counterThis month2060150
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days118870843

We have: 1885 guests online
Your IP: 54.161.147.106
 , 
Today: Oct 23, 2014