margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Défilé de mode : L’esthétique du voile, un style dans le vent

La 2ème édition de la nuit du voile s’est déroulée la semaine dernière au Théâtre national Daniel Sorano, en mettant en valeur une nouvelle esthétique née autour de ce voile qui est, au départ, un accessoire du vêtement de la femme. Organisée par Awa Kama de la structure « Petaw Events », ce défilé a été une occasion de montrer le vaste champ de création autour du voile.
Un mannequin à la mode « Ibadou » sort des coulisses, démarche lente, accompagnée d’un jeu de lumières et de musique orientale. Le public venu au Théâtre national Daniel Sorano a assisté à un beau spectacle, vendredi dernier. Les collections offraient un large éventail où les spectateurs pouvaient faire leur choix. De la tradition à la modernité, tout y était. Les quelques mannequins, près d’une dizaine,  à être monté sur scène ont mis le voile. Pour un soir, les corps se sont couverts de soie, de wax, de Ganila, de Thioup, de basin, mais ils étaient aussi vêtus de Djellaba ou de veste tailleur. Les accessoires et les chaussures de marque y sont bien mis en valeur.
La couleur blanche est la plus exhibée dans les collections présentées. On découvre des robes à traîne comme celles des mariées ; le modèle est mis en valeur par le mannequin, Samira Nick Diop.  Les couleurs gaies, vert, jaune ou rose fuchsia sont composées avec les marron, mauve, noir ou bleu. 
La collection de la styliste Adja Kewé Kane a montré qu’il n’est pas difficile d’habiller les femmes qui portent habituellement le voile. Leurs habits allient si bien tradition et modernité.  Le foulard s’enrichit d’un nœud légèrement incliné du côté droit de la tête. Cherchant l’effet « fashion », des mannequins n’hésitent pas à mettre un chapeau sur leur tête. Glamour !  La styliste Mme Dia, de la boutique Dica Zen Shop, s’est illustrée dans la broderie, assortie au fil argenté. Les tableaux de la reine du foulard, du Complexe Thiossane, de Baniez ou de Zeïnab Thiam, sont des coupes qui effacent les rondeurs de la femme. Ce qu’approuve Awa Kama qui avoue avoir rencontré, au début, toutes les difficultés pour trouver des partenaires capables de la soutenir dans un défilé de mode sur le thème du voile. Avec ce défilé de modèles plus attrayants les uns que les autres, la preuve est faite aujourd’hui que cette mode du voile peut faire beaucoup d’émules.

Serigne Mansour Sy CISSE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.