Ramadan slide 2016 def

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Litige frontalier : Des militaires guinéens occupent un village ivoirien

Des militaires guinéens occupent depuis plusieurs jours un village ivoirien à la frontière entre les deux pays, à la suite d'un litige territorial remontant à leur indépendance il y a plus de 50 ans, a-t-on appris de sources sécuritaires ivoiriennes.
Le village de Kpéaba, proche de la ville ivoirienne de Sipilou (à une quinzaine de km de la frontière) est occupé par « une cinquantaine de soldats guinéens armés de kalachnikov », a déclaré à l'Afp un militaire des Forces républicaines (Frci, armée ivoirienne) affecté dans la zone et joint par téléphone depuis Abidjan. « Ils ont retiré le drapeau ivoirien pour hisser celui de la Guinée », a-t-il raconté. « La situation est tendue, un contingent des Frci est stationné à sept kilomètres » de Kpéaba, a-t-il ajouté. « L'incursion et l'occupation datent de début février », a affirmé un élément de la gendarmerie ivoirienne depuis Sipilou. Selon lui, les militaires guinéens « ont destitué samedi dernier le chef du village pour installer un chef venu de la Guinée ».
Le litige concernant ce village frontalier « remonte à l'indépendance des deux pays », a-t-il expliqué. « Il faut une commission mixte ivoiro-guinéenne pour régler ce litige » et « délimiter définitivement cette partie de la frontière », a conclu le gendarme.
L'Ouest ivoirien, frontalier de la Guinée et du Liberia, est la région la plus instable du pays. Meurtrie durant la crise postélectorale de 2010-2011 ayant fait quelque 3.000 morts, elle a connu depuis lors une série d'attaques, parfois sanglantes, de groupes armés.

(AFP)

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.