margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Pays du SAHEL : Une étude se penche sur les liens entre changements environnementaux et migrations

L’étude des liens entre les changements climatiques et environnementaux et les migrations sont au menu d’un atelier de deux jours à Dakar. Les cas du Sénégal et de la Côte d’Ivoire vont servir de base pour aider les politiques de la sous-région ouest-africaine.

« Ce que nous sommes en train de faire ici dans cet atelier, c’est de commencer une étude qui a la vocation de regarder les liens entre les changements environnementaux de façon générale et les migrations ». Ces propos sont ceux de Maréma Touré Thiam qui a présidé, hier, à Dakar, au nom du directeur de l’Unesco Breda, les travaux de l’atelier sur l’impact des changements environnementaux sur les migrations dans le Sahel (études sur les cas du Sénégal et de la Côte d’ivoire). Il s’agit, lors de cet atelier de deux jours, d’analyser, à travers le projet, l’impact des transformations environnementales sur les migrations et les déplacements de population dans le Sahel, en tenant compte des questions de genre et en insistant notamment sur la situation spécifique des femmes.

« Vous savez que quand les populations n’arrivent pas à trouver dans leur environnement direct les possibilités de survie, elles s’adaptent », argumente Maréma Touré. « Et dans les formes d’adaptation », poursuit-elle, « il y a une qui est simple et ancienne. C’est simplement de quitter cet endroit pour aller dans un autre lieu où, on pense que l’on va trouver des moyens de survivre ». Dans le cas de l’étude qui fait l’objet de l’atelier, précise une nouvelle fois Mme Thiam, il s’agit de voir quels sont les liens et les réponses qui peuvent être apportées, et comment améliorer la production des connaissances pour mieux informer les politiques publiques. Dans l’attente du lancement qui sera effectué ce jour (jeudi) en présence des autorités, le dialogue a été suscité entre différentes composantes de la communauté universitaire, les décideurs et les membres de la société civile, en vue du recueil de recommandations qui vont servir à l’étude. Comme l’a précisé Mme Thiam, les résultats visés sont, entre autres, le renforcement du caractère interdisciplinaire, la compréhension améliorée sur les changements climatiques et l’obtention de politiques mieux informées.

Babacar Bachir SANE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.