Abdou Latif Coulibaly : « Le gouvernement assistera les sinistrés »

En conférence de presse dans la matinée, le ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, a déclaré que le gouvernement va apporter toute l’assistance requise aux sinistrés.
Juste après avoir été sur le théâtre du sinistre, Abdou Latif Coulibaly, en compagnie de ses homologues de la Justice, de l’Intérieur, du Tourisme, de l’Education nationale et des autorités administratives, a fait face à la presse. Au cours de cette rencontre, il a déclaré que le président de la République a instruit le gouvernement d’apporter toute l’assistance nécessaire aux sinistrés. «Toutes les conditions seront réunies pour que les enfants qui ont échappé puissent franchir le cap du traumatisme psychologique. Ils seront totalement pris en charge. Globalement, tous les sinistrés seront assistés», a-t-il dit. «Quand l’événement s’est produit, le ministre de l’Intérieur s’est rendu sur les lieux de même que d’autres responsables de l’Etat. Le président de la République en a été immédiatement informé ainsi que le Premier ministre. Les sapeurs-pompiers ont mis moins de 30 minutes pour arriver sur les lieux du drame. Malgré le travail remarquable qu’ils ont fait, ils n’ont pas pu empêcher le décès de ces jeunes Sénégalais et les blessures sérieuses d’un autre», a-t-il regretté. Tout en présentant les condoléances du gouvernement aux familles éplorées, Abdou Latif Coulibaly a réaffirmé la volonté de l’Etat de prendre toutes les dispositions requises, pour que de tels drames ne se reproduisent plus dans notre pays. «Je rappelle que lors du Conseil interministériel du 8 février, un certain nombre de dispositions ont été prises par l’Etat, faisant suite aux recommandations du président de la République en conseil des ministres». Il s’agit de l’application rigoureuse de la loi pénale contre les auteurs de maltraitances et d’abus commis sur les enfants, la mise en œuvre d’un plan de retrait des enfants de la rue, la réglementation des «daaras», l’amélioration des conditions de vie et d’apprentissage et le renforcement de l’offre de la formation coranique. «En tous les cas, ce qui s’est passé aujourd’hui prouvent encore, si besoin en était, qu’il est important et nécessaire de repenser l’organisation des «daaras» chez nous. Et vous savez que c’est une question culturelle et sociale assez délicate, mais le gouvernement prendra ses responsabilités», a souligné Abdou Latif Coulibaly.

Elh. I. THIAM


Share

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday1928
mod_vvisit_counterYesterday143383
mod_vvisit_counterThis week296347
mod_vvisit_counterLast week1222131
mod_vvisit_counterThis month3683256
mod_vvisit_counterLast month3168139
mod_vvisit_counterAll days123662088

We have: 745 guests online
Your IP: 54.211.137.77
 , 
Today: Nov 25, 2014