margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Levée de l’interdiction d’exportation de la ferraille : Une ligne de financement pour accompagner les acteurs

A l’issue d’un conseil interministériel, présidé, hier, par le premier Abdoul Mbaye, le ministre du Commerce, de l’Industrie et du secteur informel, Alioune Sarr, a annoncé la mesure prise par l’Etat du Sénégal d’autoriser l’exportation des containers de ferraille, qui sont actuellement en « souffrance » au niveau de la douane. 

Deux importantes mesures ont été prises, hier, par le gouvernement à l’issue d’une rencontre interministérielle consacrée au secteur de la ferraille. Il s’agit, d’abord d’autoriser l’exportation des containers de ferraille qui sont actuellement en « souffrance » au niveau de la douane. « Le premier ministre a donné des instructions pour que cette décision soit effective dès aujourd’hui », a déclaré Alioune Sarr, ministre du Commerce, de l’Industrie et du secteur informel. Qui a, en outre, annoncé une seconde mesure relative à la mise en place, par le gouvernement, d’une ligne de financement au profit des acteurs de la ferraille. « L’accompagnement financier du gouvernement va permettre à cette filière de s’organiser en créant une centrale d’achat, en la structurant pour qu’elle bénéficie des   financements », a souligné le ministre. Ajoutant que ce mécanisme donne aussi l’opportunité aux collecteurs de financer leurs activités.

Toutefois, précise-t-il, cette ligne de financement n’est pas encore définie. « Ce qu’il faut noter, c’est la volonté de l’Etat de disposer et de mettre en place ce financement, à travers des modalités qui seront élaborées après une rencontre avec les acteurs concernés ». Pour M. Sarr, les instructions qui ont été données par le chef du gouvernement vont permettre aux acteurs de la filière de pouvoir débloquer, aujourd’hui, une situation qui a été, jusque là, difficile. Sur un autre registre, le ministre du Commerce a promis de rencontrer, dès aujourd’hui, l’ensemble des acteurs évoluant dans la collecte de ferraille, mais aussi les industriels afin de trouver un protocole d’accord, qui sera « garanti » par le gouvernement, à travers le ministère de tutelle.

A en croire Alioune Sarr, ce sont près de 650 000 emplois qui sont en jeu dans cette filière, avec un investissement de plus de 18 milliards de FCfa qui a été fait dans notre pays. Ce qui constitue, à son avis, un point positif pour l’économie nationale. Selon le ministre, le chef du gouvernement leur a donné une instruction pour que l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anej) et d’autres structures de jeunes soient associées à ce processus, pour que la collecte puisse être une activité rentable au profit de l’économie du pays mais aussi une opportunité pour la jeunesse.

Le problème des collecteurs est qu’ils avaient des inquiétudes par rapport à l’exportation ou l’achat par l’industriel de la fonte de l’aluminium ou d’autres produits, a rappelé Alioune Sarr. Rassurant qu’actuellement, pour la totalité de la production qu’ils collecteront, l’Etat a mis en place des mesures permettant de l’acheter localement. Il indique que, quand tous les acteurs trouveront leur compte dans cette opération, elle « durera certainement » plus longtemps.

Abdou DIAW

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.