Lancement des travaux de prolongement de la Vdn : Macky Sall inaugure son programme d’infrastructures routières

La voie de dégagement Nord (Vdn) sera prolongée jusqu’à Tivaoune Peulh. Le projet de construction de la section 3 du tronçon a été officiellement lancé hier, par le chef de l’Etat, au Golf club de Guédiawaye, pour un coût global de 55 milliards de FCfa mobilisés grâce au concours du gouvernement Koweitien. Macky Sall qui a déclaré avoir ainsi lancé officiellement, à travers cette action, son programme d’infrastructures routières, a saisi l’occasion pour annoncer d’importants projets de voiries comme l’autoroute Diamniadio-Thiès-Touba ainsi qu’un linéaire d’environ 4000 kilomètres de pistes de production durant les cinq prochaines années.

Pour les populations de la banlieue, le démarrage des travaux de prolongement de la voie de dégagement Nord traduit la concrétisation d’une promesse électorale tenue par le président de la République. Macky Sall, en campagne électorale dans la ville de Guédiawaye. Lors de la présidentielle de 2012,  il avait promis de faire de la réalisation d’infrastructures routières une des priorités de sa politique à la tête de l’Etat. Hier, devant une foule bigarrée, venue de tous les recoins de la banlieue, le chef de l’Etat n’a pas manqué de rappeler cette promesse qu’il avait faite. Mobilisées comme un seul homme, les populations ont marqué l’évènement dans la joie et l’allégresse. Les banderoles conçues à cet effet en disaient long et cette infrastructure sera ainsi gravée dans l’histoire des réalisations politiques et économiques effectuées dans cette partie de la région de Dakar. Sur un linéaire de 17 kilomètres, le chef de l’Etat a procédé au lancement officiel des travaux de construction du prolongement de la Vdn. Elle partira du Cices à Tivaoune Peulh en passant par le golf Club de Guédiawaye et par Keur Massar. Le président de la République qui a d’emblée remercié le gouvernement koweitien avec à sa tête l’Emir Cheikh Saaba al Hamed al Saaba pour son soutien à la réalisation de cet important projet à hauteur de 55 milliards de FCfa, a indiqué que le prolongement de la Vdn va améliorer non seulement le cadre de vie des populations de la banlieue mais aussi leur mobilité. Justifiant le caractère prioritaire du projet, Macky Sall a souligné qu’il vient ainsi permettre de répondre à sa vocation de devenir une véritable alternative pour l’entrée et la sortie de Dakar.

Une route verte adaptée à l’environnement
« Le projet participera aussi au décongestionnement de certains axes routiers et à la création de nouveaux pôles urbains à l’extérieur des zones saturées de la ville de Dakar », a déclaré le chef de l’Etat, sous le regard du chargé d’affaires de l’ambassade du Koweit et du Premier ministre Abdoul Mbaye. Il n’a pas manqué de féliciter les concepteurs du projet qui, a-t-il souligné, ont pris en compte l’aspect environnement et la sauvegarde de l’écosystème de filao à travers des aires de promenade en bordure de plage. De même que la mise en œuvre concomitante d’ouvrages d’assainissement et de protection des traversées souterraines. Outre les échangeurs et l’éclairage public, les techniciens de l’Ageroute, maître d’œuvre des travaux, ont indiqué que des ouvrages de protection en enrochements, des descentes d’eau et des puits absorbants ainsi que des aménagements spéciaux contre les érosions côtières et des sols de surface, seront érigés sur tout le long du linéaire retenu. Il a été aussi retenu, dans toutes les localités traversées, de restaurer et de renforcer la bande de filao bordant la côte.  Autant de projets qui, selon le président de la République, contribueront à améliorer le cadre de vie des populations, à relancer la croissance économique et à créer des emplois pour les jeunes durant l’exécution des travaux. Macky Sall demeure convaincu « qu’à l’heure de la mondialisation, la réalisation de voies de communication est un facteur de développement économique et social ». Il a souligné que l’Etat a déjà pris les mesures pour dédommager les populations affectées par le projet sur la base d’un recensement fait par les commissions départementales mises en place, selon la réglementation.

4.000 km de pistes de production à réaliser d’ici à 5 ans
Le président de la République a indiqué également sa volonté de corriger les disparités régionales en ce qui concerne les infrastructures routières au Sénégal. Dans cette dynamique, il a évoqué d’importants projets de construction de pistes de production à travers le pays. On peut citer, outre les 1200 km de pistes annoncés dans 9 régions du pays, la réalisation, dans les 5 ans à venir, d’un linéaire de 4000 km de pistes. Selon le Président Sall, il s’agit de rendre accessible certaines localités enclavées du pays et de faciliter, par la même occasion, l’écoulement de la production agricole. « J’ai décidé d’inscrire mon action sur la voie d’un développement équilibré des infrastructures à travers un maillage du territoire national et rectifier les énormes disparités par le biais d’une politique claire de réalisation de pistes rurales », a indiqué Macky Sall. Il a souligné, toutefois, que le programme de pistes rurales arrêté, a été élaboré en tenant compte des préoccupations des populations locales et des élus locaux.

Démarrage prochain de l’autoroute Diamniadio- Thiès-Touba
Le secteur routier constitue un des axes majeurs de la stratégie de développement du Sénégal, a indiqué le chef de l’Etat à l’occasion du lancement des travaux du prolongement de la Vdn. A ce sujet, en sus des travaux en cours, entrepris par le Millénium challenge account, Macky Sall a annoncé plusieurs projets de construction de route. On peut citer, entre autres, les autoponts de carrefour Thiaroye et de Keur Massar, la réhabilitation du tronçon Rufisque- Bargny-Diamniadio sur la route nationale n°1, mais aussi celle de Rufisque- Bambilor-Kayar-Lompoul. Un des projets qui n’ont pas manqué de retenir l’attention des populations a été celui de la construction de l’autoroute Diamniadio-Thiès-Touba dont le démarrage imminent à été annoncé par le chef de l’Etat. Il a annoncé, dans la foulée, d’autres projets parmi lesquels, la route Joal-Samba Dia-Djifer ainsi que le tronçon Fimela-Samba Dia et d’autres axes routiers du Nord du pays et plusieurs connexions internes entre l’intérieur du pays et sa façade occidentale.

Seydou Prosper SADIO

Share

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday63343
mod_vvisit_counterYesterday118998
mod_vvisit_counterThis week550223
mod_vvisit_counterLast week663907
mod_vvisit_counterThis month182341
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days116993034

We have: 1222 guests, 1 members online
Your IP: 54.198.185.156
 , 
Today: Oct 02, 2014