margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Incendie de la Médina : Les députés de Benno Bokk Yakaar expriment leur solidarité

Les députés de Benno Bokk Yakaar, après avoir exprimé leur solidarité liée par l’incendie de la Médina, souhaitent une autre politique publique d’apprentissage du Coran. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration signée par leur président, Moustapha Diakhaté.

Les réactions se poursuivent après l’incendie d’un «daara » à la Médina qui a occasionné la mort de 9 « talibés » dans la nuit de dimanche à lundi. Après le président de la République qui s’est rendu sur les lieux ainsi que certains membres du gouvernement, c’est autour des députés du groupe parlementaire  Benno Bokk Yakaar d’exprimer leur douleur et leur solidarité.   «A la suite de la mort atroce de neuf enfants dans l’incendie d’un «daara » à la Médina, le président de la République, Macky Sall a décidé de prendre des mesures très sévères contre  tous ceux qui vivent de la honteuse exploitation des enfants. L’application courageuse de cette décision va honorer le Sénégal et permettre d’accélérer la prise de conscience de la communauté nationale sur l’absolue nécessité d’éradiquer le braconnage des enfants dans notre pays», lit-on dans un communiqué. «Il reste  que tout doit être fait pour mettre en œuvre une autre politique publique d’apprentissage du Coran différente de l’obsolète pédagogie menée depuis des siècles et qui conduit à de graves violations des droits de l’enfance », soutiennent les députés de la majorité. Selon eux, le renouveau et l’introduction de l’enseignement religieux dans l’école de la République doivent constituer une des réponses face à la dramatique situation des «daaras ». Le Groupe parlementaire Bby dit partager la vive émotion du peuple sénégalais devant la mort atroce de ses enfants et invite le chef de l’Etat à fermer, sans délais, tous les «daaras » qui font recours à la traite des enfants. «Cette décision est fortement attendue par les Sénégalais qui souhaitent voir les pouvoirs publics mettre fin à l’insoutenable exploitation des enfants », soutiennent-ils.

Aliou KANDE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.