margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ouverture de la 14ème Fiara : Le dynamisme des femmes dans l’agriculture magnifié

Fiara 2013 ouvertureC’est parti pour la 14e édition de la Fiara. Le coup d’envoi a été donné par le ministre de l’Agriculture, Abdoulaye Baldé, en présence de ses collègues de l’Elevage et de l’Environnement. Ils ont tous salué le dynamisme et l’engagement des femmes dans la transformation des produits agricoles.

Les ministres de l’Agriculture, de l’Elevage, et de l’Environnement, M. Abdoulaye Baldé, Mme Aminata Mbengue Ndiaye et M. Ali Haidar, ont officiellement lancé hier le démarrage de la 14e édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara). Ils ont procédé, à cet effet, à une visite des stands commerciaux et d’exposition de produits agricoles transformés. «Le dynamisme des femmes est à saluer. C’est elles qui évoluent essentiellement dans la transformation », a relevé Abdoulaye Baldé. Avant de poursuivre, « elles sont très organisées à partir de petites unités, même si ce n’est pas une quantité industrielle, c’est encourageant et en plus c’est un bon débouché pour l’agriculture », a dit le ministre de l’Agriculture, à l’issue de la visite des stands. Pour lui, ce qui reste à faire, c’est simplement de les appuyer et de les encadrer davantage. «  Nous avons entendu des choses qui nous rassurent, parce que de grosses entreprises industrielles, nous ont dit qu’elles ont des problèmes d’approvisionnement. Cela veut dire que si nos paysans augmentent  la production, il n’y aura pas un problème de débouchés », s’est réjoui M. Baldé. Toutefois, les problèmes demeurent encore notamment pour certaines femmes transformatrices qui ont soulevé les difficultés d’approvisionnement en matières premières pour la production agricole.  Selon Abdoulaye Baldé, ce sont des problèmes qui reviennent souvent, mais le gouvernement prendra toutes les mesures pour les satisfaire.
De l’avis du ministre de l’Agriculture, il est  impérative de soutenir la production locale  parce que, souligne t-il, le président Macky Sall compte beaucoup sur la territorialisation pour soutenir le développement local. «Pour le moment, nous nous inscrivons dans la petite mécanisation, du travail au sol jusqu’à la récolte. Et ensuite après la récolte nous allons fournir des équipements nécessaires pour soutenir la transformation », a-t-il promis.

Le secteur de l’agriculture peut générer beaucoup d’emplois. Pour Abdoulaye Baldé, son département a un programme sur les projets agricoles communautaires visant à inciter les jeunes dans la production agricole. « Il est évident que si l’agriculture se pratique toujours comme avant, les jeunes ne vont pas s’y intéresser. Nous sommes dans une logique de modernisation », a-t-il rassuré. Pour Aminata Mbengue Ndiaye, ces femmes transformatrices ainsi que les éleveurs sont en train de travailler pour permettre au Sénégal d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. « Nous sommes fières du travail que nous avons vu. Il y a aussi une grande amélioration dans le conditionnement et la présentation des produits », a-t-elle relevé. Pour sa part, le ministre de l’Environnement, Ali Haidar, s’est félicité du fait que l’agriculture est en train de prendre une dimension biologique.

Ndiol Maka SECK

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.