Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Congrès des dockers et pointeurs : Le Dr Cheikh Kanté sensible aux revendications des dockers

Les doléances soulevées par les dockers et pointeurs du Sénégal, à l’occasion de leur 7ème congrès ordinaire, ne semblent pas tombées dans l’oreille d’un sourd. En effet, le directeur du Port autonome de Dakar, le Dr Cheikh Kanté, a promis d’apporter des solutions à leurs revendications.

Mao Diop a succédé à Badou Diouf, non partant pour sa propre succession à la tête du Syndicat national des dockers et pointeurs du Sénégal (Sndps) affilié à la Cnts. C’était à l’occasion de leur 7ème congrès ordinaire tenu ce samedi à la bourse du travail. Ce congrès a vu la présence du Docteur Cheikh Kanté, directeur du port autonome de Dakar, de Baïdy Agne, président du Conseil national du patronat du Sénégal (Cnp), par ailleurs président du Syndicat des entreprises de manutention des ports du Sénégal (Sempos), de représentants de familles religieuses, entre autres personnalités.

Le secrétaire national sortant Badou Diouf a, dans son rapport d’activité, égrené un chapelet de doléances. Pour Badou Diouf, un congrès est non seulement un cadre idéal pour faire un bilan de plusieurs années de gestion, mais aussi de réflexion sur les stratégies à mettre en œuvre pour la prise en charge des aspirations des travailleurs dockers, pour de meilleures conditions de vie et d’existence. Selon lui, les difficultés rencontrées sont liées aux retards récurrents de salaires, des congés bloqués, du non reversement des cotisations et des remboursements des frais médicaux des membres, «qui ralentissent le fonctionnement de l’Ipm. Beaucoup de correspondances ont été adressées  aux autorités de l’ancien régime, dont le Ministre de l’Economie et des Finances, le directeurs du port et même le chef de l’Etat, mais toutes ces sollicitations sont restées vaines», a-t-il expliqué.

Selon Badou Diouf, deux situations sont à l’origine de ces difficultés. «Il s’agit de l’installation de Dubaï port world, dont le fonctionnement est contraire à l’esprit et à la lettre du décret 94-814 du 30 /07/1994. L’autre difficulté est aussi liée à la guerre menée contre les travailleurs par les entreprises, pour leur faire partir de Bmop/Sempos».
Les camarades de Mody Guiro ont, entre autres doléances, souhaité l’ouverture des portes des môles 1 et 8, la formation des dockers, l’octroi d’une subvention au Bureau de la main-d’œuvre portuaire. En réponse, le directeur du Pad, le Dr Cheikh Kanté, a promis de soutenir le Sempos pour qu’il puisse sortir de la zone de turbulence dans laquelle il se trouve. Selon Cheikh Kanté, si les problèmes des dockers ne sont pas réglés, le port est en danger. Aussi a-t-il pris l’engagement de rouvrir les portes des môles 1 et 8.  

Ndiol Maka SECK

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

margeLarge


Les sous-sites du SoleilOnline

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.