Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lancement du projet genre et TIC : Une formation cible 1.000 femmes à travers le pays

Le projet « Genre et Tic » du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie  numérique a été lancé, hier. L’objectif de ce  dernier qui ambitionne de former 1.000 femmes et jeunes filles, à travers toutes les régions du Sénégal, aux nouvelles Technologies de l’information et de la communication (Tic), est d’instaurer un environnement socioculturel, économique et juridique favorable à l’égalité de genre dans le secteur des Tic  en vue de réduire la fracture numérique de genre.

En procédant, hier, au  lancement  du projet « Genre et Tic », le Sénégal s’est engagé  à  mettre un terme au déséquilibre des sexes  dans l’utilisation des Technologies  de l’information et de la communication (Tic). Avec une contribution de l’Etat du Sénégal à hauteur de 50 millions de FCfa, ce projet  vise le développement d’une culture numérique chez les femmes, mais aussi la réduction de la fracture numérique de Genre ainsi que l’intégration de l’égalité entre homme et femme dans le secteur et programmes des Tic.
Evalué sur trois ans, ce projet permettra, selon Bitilokho Ndiaye, conseillère technique en Genre au ministère de la Communication, d’instaurer un environnement socioculturel favorable à l’égalité de genre dans le domaine des Tic. « Il s’agira de faire de sorte que les femmes soient sensibles aux secteurs des Tic via une formation, car 35% des femmes ont moins de chance que les hommes d’avoir accès aux technologies », a-t-elle indiqué. Selon elle,  il est prévu une formation au niveau national et dans les zones rurales qui sont très affectées  par cette fracture numérique. « Nous allons nous rapprocher des universités qui sont déjà engagées  à former des femmes pour qu’elle s’approprie  du concept Genre  pour une discrimination positive dans le cadre de leur formation », a souligné Mme Ndiaye. De fait, des mesures pour faire  face aux effets pervers de l’Internet seront de mise par l’intermédiaire d’une  sensibilisation. Aussi, le projet, de l’avis de Ababacar Guèye, le directeur de Cabinet du ministre de la Communication, des Télécommunications et l’Economie numérique, va faciliter l’intégration des femmes dans les prises de décisions, mais aussi de promouvoir leur autonomisation  grâce aux Tic  conformément aux objectifs des Omd. « Nous cherchons à  travers ce projet à promouvoir l’accès des femmes et des filles dans l’utilisation des outils de ces technologies.  Notre pays  a fait des progrès en menant ses citoyens dans l’ère du numérique, mais des efforts restent encore à faire pour combler totalement la fracture numérique. Nous devons passer à la vitesse supérieure pour que tous les Sénégalais accèdent à l’Internet facilement et à moindre coût », a-t-il expliqué.
Pour sa part, la représentante du ministre de la Femme, de l’Enfant et de l’Entreprenariat féminin, Absa Wone Ngom,  est d’avis que  le projet sera une occasion de promouvoir la participation des femmes dans l’économie numérique. « Il y a une absence notable d’influence des femmes dans le domaine des Tic. Ce projet est donc une occasion d'intégrer les perspectives de genre, car les femmes sont sous-représentées dans les instances de décision au niveau de ce secteur », a  ajouté Mme Ngom.

Ibrahima BA

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les sous-sites du SoleilOnline

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.