Santé : De nouvelles stratégies initiées dans les Niayes contre le paludisme

Le projet «  Pesticide action network Africa » a déroulé un nouveau  programme de lutte contre le paludisme sans recours aux produits chimiques. Il s’agit d’une approche préventive basée sur la sensibilisation et la gestion du cadre de vie. L’expérience a porté ses fruits dans le village de Béer de la communauté rurale de Diénder.
Béer est un village situé dans la zone des Niayes, précisément dans la communauté rurale de Diénder. Dans cette bourgade peuplée d’environ de 1.000 âmes, le paludisme constitue une réelle préoccupation de santé publique. Des statistiques ont révélé qu’entre 2008 et 2011 les cas de paludisme ont augmenté. Plus de la moitié des personnes affectées était des enfants.
D’après le Programme national de lutte contre le paludisme, une des composantes du projet « Pan Africa », plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. Notamment le manque d’informations des populations sur les causes et les moyens de prévention du paludisme. A cela s’ajoute un manque d’infrastructures sanitaires adéquates et de personnel médical qualifié. L’unique case de santé dont dispose le village est dépourvue d’équipements et de médicaments.
Face à cette situation inquiétante, l’Ong Pesticide action network Africa a développé une nouvelle approche de lutte contre le paludisme à Béer. C’est une approche éco-systémique et communautaire. Ainsi, de septembre 2011 à décembre 2012, l’organisme a mis en œuvre un projet-pilote de lutte contre le paludisme sans recours aux produits chimiques. La sensibilisation sur les dangers des produits chimiques pour la santé et l’environnement, la destruction des gites larvaires et la gestion du cadre de vie est la stratégie utilisée.

Carte de sites larvaires
Pour réussir cette stratégie, le projet a adopté une démarche inclusive et participative. C’est pourquoi, les mouvements associatifs, les associations des producteurs maraîchers, les populations, les élus locaux, les enseignants et les autorités coutumières et religieuses ont été mis à contribution.
Selon Fatoumata Barry, chef du projet, « il s’agit de mobiliser toute la population autour d’une question d’intérêt général et trouver ensemble une solution durable ». Ainsi, beaucoup d’activités ont été menées dans le village au cours du projet : causeries, visites à domicile, émissions radiophoniques, campagnes de sensibilisation, sessions de renforcement des capacités, opérations d’assainissement et l’élaboration d’une carte de sites larvaires. Cette nouvelle méthode de lutte contre le paludisme est préventive et présente beaucoup d’avantages, en ce sens qu’elle prend en compte la dimension environnementale.
Son application est efficace et moins coûteuse.  Toutefois, il faut préciser que cette approche de lutte contre le paludisme, bien que n’utilisant pas de produits chimiques, demeure une alternative et est en complémentarité avec les méthodes de lutte déjà existantes, comme la pulvérisation intra domiciliaire, la  distribution de moustiquaires imprégnées et le traitement à base d’Act. Lors de la journée d’évaluation du projet à Béer, les populations bénéficiaires ont magnifié l’efficacité de cette nouvelle démarche.
Elles ont remercié les responsables du projet pour leur avoir sauvé des vies et permis d’améliorer leur cadre de vie.  Le projet a été appuyé par le Pnlp, la direction de l’Environnement et des chercheurs universitaires. Maïmouna Diène et Fatoumata Barry, principales responsables du projet, se sont félicitées du degré d’appropriation du projet par les populations de Béer. Car elles ont fait savoir que « l’objectif final est d’opérer un changement de comportements chez les populations ».

Pape Coly NGOME

Share

Edition du jour

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday132631
mod_vvisit_counterYesterday199335
mod_vvisit_counterThis week1035223
mod_vvisit_counterLast week1501609
mod_vvisit_counterThis month3603158
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days93841031

We have: 1037 guests, 2 members, 468 bots online
Your IP: 107.20.30.170
 , 
Today: Apr 17, 2014