Ramadan slide 2016 def

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Amélioration des conditions de travail : L’outil Health Wise expérimenté par le Bit dans 4 structures sanitaires

En phase d’expérimentation dans 4 structures sanitaires, l’outil Health Wise du Bit permettra, dans un futur proche, d’améliorer les conditions de travail et de vie des  agents de santé.  Il a déjà produit des effets escomptés dans les sites d’expérimentation.

Le processus de construction de l’outil Health Wise, visant à améliorer les conditions de vie au travail, qui est dans sa phase pilote, suit son cours. Pour son évaluation, des acteurs des ministères du Travail, de la Santé, de l’Oms, des organisations syndicales, du Bureau international du Travail (Bit), entre autres, ont pris part, le 5 mars, à un atelier de planification et de partage d’informations sur la phase pilote de la construction de l’outil Health Wise.  L’atelier a été présidé par le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du Travail et  des Relations avec les institutions,  Mamadou Sow. Il a rappelé que Health Wise est l’un des outils les plus utilisés, durant ces dernières années, par le Bit pour améliorer les conditions de vie au travail, gage de l’accroissement des performances et de la productivité des travailleurs. Health Wise, selon lui, est une méthodologie participative développée par l’Organisation internationale du Travail (Oit) pour aider les structures sanitaires à améliorer les conditions de travail et la sécurité de leurs employés. « Le terme employé est à prendre, ici, au sens large incluant le personnel médical et le management de la structure, mais aussi le personnel d’appoint », a précisé M. Sow. Poursuivant, le secrétaire général du ministère de la Fonction publique a signalé que l’outil se veut aussi un processus simple d’amélioration de la qualité. Car il encourage les gestionnaires et le personnel des organismes de santé à utiliser des techniques proactives et collaboratives de résolution  des problèmes pour un milieu de travail sécurisé.  Pour donner effet à l’outil, le Bit, en collaboration avec les ministères de la Santé et du Travail, a identifié 4 structures sanitaires pour abriter la phase pilote devant permettre de tirer des enseignements et d’améliorer le manuel. Il s’agit des hôpitaux de Fann, Grand Yoff, Abass Ndao et Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Dans ces structures, l’outil sera largement diffusé. Mamadou Sow a indiqué que les résultats encourageants qui ont été enregistrés au niveau des sites pilotes, devront être capitalisés durant l’année 2013. « C’est pourquoi, cet atelier vient à son heure, puisqu’il permettra le partage d’informations sur la phase pilote et l’évolution de la construction de l’outil Healt Wise, mais aussi la poursuite de l’élaboration, la mise en œuvre des plans d’actions et le partage du rapport établi par le Bit pour capitaliser les acquis », a-t-il soutenu.

Amadou Cissé, spécialiste du Vih/Sida au Bit de Dakar, a informé que  ce dernier, dans sa quête de faire du travail décent une réalité dans tous les pays et dans divers secteurs, s’est proposé de développer cet outil capable de répondre aux préoccupations des professionnels de santé. Ceci, a-t-il dit, en termes d’amélioration des conditions de travail, mais aussi et surtout d’accroissement de la qualité des soins dispensés aux populations dans un contexte caractérisé par des ressources financières, humaines et matériels limitées. Le porte-parole des organisations syndicales de santé, Younouss Mané, et le représentant de l’Oms, Ousmane Diallo, ont affirmé que leurs structures soutiendront le gouvernement dans la mise en œuvre cet outil.

Eugène KALY    

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.