margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Réforme des institutions : Le Ppc demande l’ouverture à toutes les sensibilités

Le Bureau politique du Parti pour le progrès et la citoyenneté (Ppc) s’est réuni mercredi dernier. Il a demandé l’ouverture, à toutes les sensibilités politiques, de l’accès de la commission chargée de réfléchir sur les futures institutions de la République.

Dans un communiqué, le Bp du Ppc dit prendre acte de l’information selon laquelle, le chef de l’Etat a mis sur pied une commission de réflexion, présidée  par le doyen Amadou Makhtar Mbow, et appelée à se pencher sur les futures institutions de la République. S’il pense que l’idée, en soi, relève de la bonne gouvernance et en salue l’initiative, le Bp du Ppc n’en estime pas moins qu’une réflexion de cette nature ne saurait être l’apanage d’un seul segment de la société. «Au nom de quelle légitimité, les participants aux assises, dites nationales, jouiraient-ils du monopole de décider du destin national ? Sans mettre en cause le patriotisme et la bonne foi des « Assisards », force est de reconnaître qu’ils ne sauraient se prévaloir d’aucune qualité objective pour prétendre incarner, de façon intégriste, les intérêts supérieurs des Sénégalais », soutiennent les camarades de Mbaye Jacques Diop.

Le Bp du Ppc, appelle instamment, l’attention du président de la République, sur la nécessité d’ouvrir, à toutes les sensibilités politiques, l’accès de ladite commission de réflexion. «En tout état de cause, la Coalition Défar Sa Rew, forte de quatorze formations politiques, légalement constituées, ne saurait admettre ni marginalisation, ni ostracisme, lorsque le devenir de notre patrie commune est en chantier ou en jeu », lit-on dans le communiqué. Sur l’emploi des jeunes, le Bp du Ppc pense qu’il serait plus judicieux de faire preuve d’imagination et d’un peu plus d’audace, pour aller au-delà des projets classiques et des plans éculés, qui se conçoivent dans la capitale et s’exécutent à Dakar.
L’originalité, facteur de progrès, pourrait se concrétiser dans la mise en œuvre d’un plan de décentralisation et de déconcentration qui confèrerait aux régions une certaine autonomie dans la planification de recrutement, tenant strictement compte des spécificités locales, de la taille ainsi que de la vocation de l’entité administrative locale, notamment dans le secteur agricole.                   
 

Aliou KANDE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.