Congrés des économistes Africains : Réflexion croisée sur le futur du continent

A l’ouverture des travaux du 3ème congrès des économistes africains, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane a appelé les universitaires à réfléchir  sur la centralité du secteur primaire dont la productivité rayonne sur tous les autres secteurs, notamment le tissu industriel national.

Abordant le caractère primordial  du secteur primaire, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane a affirmé que la productivité agricole sera centrée sur la  filière semencière, l’aménagement des équipements ruraux, la maîtrise de l’eau et la diversification de la production horticole. Il a ainsi demandé aux panélistes venus des quatre coins du continent de  réfléchir sur ce paradigme d’autant plus que le Sénégal y tient énormément dans sa stratégie nationale de développement économique et social, conformément aux instructions du chef de l’Etat. « Nous avons, comme secteurs prioritaires, le secteur primaire pour lequel on a consacré des moyens importants en vue de son amélioration, à en croire le ministre. En collaboration avec les  partenaires financiers, il faudra mobiliser des ressources pour la maîtrise de l’eau et un ensemble d’études nous montre qu’en adoptant cette politique, nous aurons des gains de productivité qui auront un impact positif sur le secteur secondaire et les autres secteurs de notre économie », selon le ministre. Les éminents économistes et chercheurs  s’attèleront, trois jours durant, à interroger cette option pour voir si ces paradigmes sont adaptés à l’environnement économique du Sénégal. Ces universitaires et autres représentants d’institutions internationales comme la Cea et l’Union africaine essaient donc de trouver des solutions pour l’industrialisation et l’émergence du continent. Il s’agira aussi de réfléchir sur les impacts réels relatifs à l’emploi de même que la place de l’Afrique au moment où elle aura fini de maîtriser la transformation de ses matières premières. Ce troisième congrès des économistes africains se tient dans un contexte marqué par la célébration du cinquantenaire de l’Union africaine. Directeur des affaires économiques à la commission de l’Ua, René N’guettia  estime que ce congrès a la particularité d’être conçu par et pour les Africains.

C’est une sorte de Think-Tank (laboratoire d’idées) pour l’organisation panafricaine qui vise ainsi à renforcer la capacité d’analyse et les réformes endogènes au profit des Africains.

Mamadou Lamine DIATTA


Share

Edition du jour

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday138671
mod_vvisit_counterYesterday187703
mod_vvisit_counterThis week1228966
mod_vvisit_counterLast week1501609
mod_vvisit_counterThis month3796901
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days94034774

We have: 1544 guests, 1 members, 423 bots online
Your IP: 54.81.170.136
 , 
Today: Apr 18, 2014