margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Egypte : La justice ordonne d'annuler les législatives annoncées par Morsi

La justice administrative égyptienne a ordonné, hier, l'annulation des législatives controversées prévues à partir du 22 avril, mettant en difficulté le pouvoir du président islamiste Mohamed Morsi.

La présidence a réagi dans un bref communiqué, se contentant de dire qu'elle "respectait" le jugement et "réaffirmait son respect pour la Constitution, l'état de droit et la séparation des pouvoirs", sans clairement préciser si elle allait faire appel de cette décision ou pas. Ce jugement relance les incertitudes politiques dans un pays qui peine toujours à se stabiliser, deux ans après la chute de Hosni Moubarak.

M. Morsi avait convoqué ces élections le mois dernier par décret, mais le tribunal administratif du Caire a jugé que la procédure suivie par le Sénat, dominé par les islamistes et chargé de la loi électorale, n'était pas valide, la législation en question n'ayant pas été renvoyée devant la Haute cour constitutionnelle pour un avis définitif. Le tribunal a donc décidé d'annuler le décret de M. Morsi et d'arrêter la préparation du scrutin, que la majeure partie de l'opposition avait prévu de boycotter, ainsi que de renvoyer la loi électorale devant la Haute cour constitutionnelle. Les législatives devaient commencer le 22 avril et s'étaler sur deux mois, afin de désigner une nouvelle Assemblée (chambre basse), après la dissolution de la précédente en juin 2012.

Mais plusieurs opposants avaient déjà mis en cause leur transparence et le moment choisi pour les organiser, estimant que le pays était trop divisé pour qu'elles se tiennent dans le calme. Les Frères musulmans, dont est issu le président Morsi, ont assuré "respecter la décision de la cour administrative de stopper l'élection et de renvoyer le do

(AFP) 

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.