margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le Conseil de l'entente élabore un budget de 2,7 milliards FCFA pour 2013

Conseil de lententeLe budget pour l’année 2013 du Conseil de l’entente, une organisation qui regroupe cinq pays d’Afrique de l’Ouest, se chiffre à 2,7 milliards FCFA, soit une augmentation de 79% par rapport à l’année précédente appris APA, en marge d’une réunion des experts de l’Organisation à Niamey.

Le Comité des experts du Conseil de l'entente se penche sur le collectif budgétaire pour l'année 2012 ainsi que la révision du plan stratégique 2013-2016.

Depuis sa redynamisation le 17 décembre 2012 à Niamey, l’Organisation sous-régionale envisage de dédier ses efforts au développement à la base au moyen de la coopération politique, la paix, la sécurité et le développement à la base.

« Nous n'avons pas arrêté de travailler depuis que nous nous sommes quittés au mois de décembre 2012 à Niamey. A partir des observations du comité des experts, de l'éclairage du Conseil des ministres, et des orientations de la Conférence des Chefs d'Etat » a indiqué à la presse Patrice Kouamé, le secrétaire exécutif du Conseil de l'entente.

Il a indiqué que son équipe a « approfondi et reformulé nos propositions contenues dans les trois documents soumis à notre examen : le collectif budgétaire 2012 ; le plan stratégique 2013-2016 ; le programme d'activité et le projet de budget 2013 »

« A ces trois documents s'ajoute le point sur le Centre Régional de formation pour l'entretien routier. Leur adoption par le Conseil des ministres est nécessaire au démarrage effectif des activités du Conseil de l'Entente et à la réforme du CERFER » a-t-il dit.

Créé en 1959, le Conseil de l'entente dont le siège est à Abidjan, ambitionne d'adopter un programme de 10 milliards FCFA pour financer des projets ferroviaires et son budget de fonctionnement.

Il regroupe la Côte d'ivoire, le Bénin, le Togo, le Niger et le Burkina Faso.

 

Source: APAnews

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.