Deux minarets supplémentaires : Démarrage des travaux de rénovation de la mosquée de Touba

Sous la présidence de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, la première pierre des travaux d’érection de deux minarets et de rénovation de la mosquée de Touba a été posée, hier. Le chantier va durer 15 mois pour un coût global de 5,4 milliards de FCfa.
Cette pose de la première pierre marque donc le début d’un processus qui doit s’étaler sur 10 mois, a fait savoir Meissa Touré, architecte et contrôleur des travaux. Les travaux concernent notamment l’érection de deux minarets qui s’ajouteront aux 5 existants, l’étanchéité, le revêtement en marbre de l’esplanade dont certains endroits commencent à se décoller, l’amélioration de la sonorisation et d’une partie des installations électriques. « Cela fait 8 mois que nous travaillons sur ce projet. Cela n’a pas été facile parce que nous avons fait de nombreuses propositions au khalife avant qu’il ne valide enfin un certain nombre. C’est normal parce que nous travaillons pour quelqu’un de très grande dimension qu’est Serigne Touba », a expliqué Meissa Touré.
Les 2 nouveaux minarets mesureront 60 mètres de haut. À titre comparatif, les 2 minarets qui se situent actuellement à l’extrême Est du toit de la mosquée mesurent 28 mètres, le minaret central appelé Lamp Fall fait 87 mères de hauteur, les 2 autres minarets culminent à 40 mètres. « Nous aurons donc des minarets à longueur variée qui sont un peu plus haut les uns que les autres d’à peu près de 20 mètres. C’est dans un souci de créer une harmonie dans l’ensemble », a précisé l’architecte. Pour ce faire, il a indiqué que c’est un appel d’offres qui a été lancé. Sur les 8 entreprises qui avaient soumissionné, c’est le Cse qui a été choisi pour exécuter l’ensemble des travaux.
Auparavant, lors de son discours, Serigne Mountakha Mbacké, représentant du Khalife, a réitéré les remerciements de ce dernier à l’endroit des fidèles qui n’ont pas lésiné sur les moyens pour répondre à son appel à contribuer au financement des travaux du chantier lancé à l’occasion du dernier Magal.
Néanmoins, les autorités de Touba comptent toujours sur l’engagement des fidèles afin que la somme nécessaire de 5,4 milliards pour ces travaux soit réunie le plus rapidement possible. Quant à Serigne Sidy Mokhtar Kâ, il a tenu à rappeler que la construction de cette mosquée n’a bénéficié d’aucun soutien extérieur, ce sont les talibés qui y ont toujours contribué.
Depuis le premier coup de pioche donné sous le khalifat de Serigne Mouhamadou Moustapha en 1932 et son inauguration en 1963 sous Serigne Fallou, la grande mosquée de Touba a subi de nombreux liftings. Déjà, ce denier, selon Meissa Touré, avait annoncé la couleur à travers ces propos prémonitoires : « Voici votre œuvre, demain vous serez libre de lui donner l’habillement que vous voudrez ».  
Au milieu des années 1980, Serigne Abdou Lakhat a réalisé la première extension. « C’est vers 1987, sous le khalifat de Serigne Abdou Lahat, que la mosquée a connu sa première extension car elle commençait à être étroite au vue de l’augmentation, chaque année, du nombre de fidèles. En outre, il a réalisé d’autres travaux comme la construction du mur, l’éclairage de l’esplanade, la réfection du mausolée de Serigne Touba, etc. », a listé Abdou Lahat Bousso, président du comité culturel de la mosquée de Touba.
Cependant, c’est sous Serigne Saliou que la mosquée a complètement changé de visage avec son revêtement en marbre. Quant à Serigne Bara, malgré le fait qu’il n’a été Khalife que pendant 30 mois, il a à son compte de nombreuses réalisations. « C’est lui qui a refait le mur de clôture, fini le processus d’assainissement de la mosquée et de la ville, réalisé le carrelage des abords de la mosquée. En outre, c’est lui qui a réfectionné et installé de nouvelles lampes haut de gamme à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée », a ajouté Abdou Lahat Bousso.

El Hadji Ibrahima THIAM


Share

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday16818
mod_vvisit_counterYesterday204201
mod_vvisit_counterThis week16818
mod_vvisit_counterLast week1488498
mod_vvisit_counterThis month4073251
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days94311124

We have: 1208 guests, 1192 bots online
Your IP: 50.19.144.243
 , 
Today: Apr 20, 2014