margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Usine de conserverie : Le repreneur coréen de la Sncds promet plus de 10 milliards de FCfa d’investissement

En visite au Sénégal, le président du groupe coréen repreneur de la Société d’exploitation-Société nationale de conserverie du Sénégal (Se-Sncds) promet un investissement de près de 10,5 milliards de FCfa pour relancer la filière et faire du Sénégal la plaque tournante de la pêche en Afrique de l’Ouest.

Le président du groupe coréen Dongwon, repreneur de la Société d’exploitation-Société nationale de conserverie du Sénégal (Se-Sncds), en crise depuis des années, s’est rendu, mardi matin, sur le site de l’entreprise. En compagnie du ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, Pape Diouf, le Coréen Jae Chu Kim a fait l’état des lieux. Une visite qui a permis au repreneur et au ministre d’apprécier les efforts qui ont été déployés pour remettre « la société en marche ».
Désormais sous l’appellation de la Société de conserverie en Afrique (Sca Sa), cette entreprise dont le capital est contrôle à 60% par le groupe Dongwon, va certainement très bientôt retrouver son lustre d’antan grâce à l’investissement de près de 13 millions de dollars, soit plus de 6,5 milliards de francs Cfa, de son repreneur. Les 40% autres du capital sont réservés aux partenaires locaux.
Les capacités de l’usine, particulièrement en emplois sont, très importantes. De l’avis du ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, la Sncds est très connue  pour avoir été une grande usine ayant employé beaucoup de sénégalais. Mais face à ses énormes difficultés, le gouvernement a pu trouver un partenaire repreneur qui a accepté de mettre un important investissement permettant de préserver plus de 1 500 emplois directs et 4 000 indirects. Selon le président de Dongwon, le groupe compte d’ailleurs en créer autant en fonction de l’évolution de la production. Il promet un investissement jusqu’à hauteur de 21 millions de dollars Us, soit 10, 5 milliards de francs Cfa pour relancer la filière et contribuer à faire du Sénégal la plaque tournante de la pêche durable en Afrique de l’Ouest.

Pape Diouf s’est particulièrement félicité de ce partenariat entre la Corée et le Sénégal, qui offre, à terme, une possibilité de création jusqu’à 20. 000 emplois.
Au cours de son séjour, le président du groupe coréen va visiter d’autres structures en compagnie du ministre de la Pêche et des Affaires maritimes,  Pape Diouf. Après la Sncds, ils se rendront aujourd’hui port autonome de Dakar pour visiter  le Terminal à conteneurs et Africamer.  Dans l’après midi, c’est le site de débarquement de Yoff qui va accueillir Pape Diouf et son hôte. Une séance de travail prévue demain vendredi, à la direction des pêches maritimes, va sanctionner le séjour de la délégation coréenne.
Selon un document du ministère de la Pêche et des Affaires maritimes, pour la réalisation de ce projet, le groupe Dongwon a crée la filiale de droit sénégalais Sca-S.a qui a signé, depuis le 28 septembre 2012,  avec la Sncds une convention de cession de l’ensemble des actifs. Cet accord a été approuvé par le ministère de l’Economie et des Finances permettant à la Sca-S.a  de dérouler, depuis le 1er octobre 2012, son programme d’investissement

Adama MBODJ

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.