bandeau2

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le journal Le Monde ouvre ses pages à des apprentis journalistes

Le Monde logoDevenir journaliste et intégrer la rédaction d’un grand quotidien national ? C’est le rêve que des milliers de jeunes, chaque année, osent à peine formuler. Soyons réalistes : les places au sein des rédactions sont extrêmement rares et déjà disputées par d’autres -forcément plus talentueux, plus expérimentés et bardés de diplômes- qui bénéficient, sûrement, du piston de leur proches... Pourtant, pendant toute une année, 68 jeunes représentant la diversité de la société française et francophone, mais ayant en commun leur passion du journalisme, ont vu leurs signatures côtoyer celles des plumes du Monde. Ces 68 jeunes, un par année d’existence du quotidien français, ont eu la chance d’intégrer le Monde Académie : une expérience professionnelle unique en son genre, qui ouvre les pages du journal à des prétendants journalistes.

Certains d’entre eux n’ont pas le moindre diplôme ou enchaînent les petits boulots pour joindre les deux bouts, dans une période où le chômage ne les épargne pas. D’autres sont en échange universitaire en Hongrie, en Egypte, ou ont déjà fait leurs premières armes de journaliste dans la presse magazine. Mais tous ont moins de 25 ans et se sont démarqués, parmi des milliers de candidats, en suivant la consigne suivante : « Proposez des sujets qui ne sont pas traités dans Le Monde -ou alors pas assez- mais dont vous pensez qu’ils devraient l’être ». Pour le grand quotidien français aussi, cette expérience est une ouverture. Offrir un blog à chaque académicien est l’occasion pour le journal de se rapprocher des préoccupations d’une jeunesse parfois difficile à cerner, et d’élargir davantage le spectre des domaines qu’il couvre. L’expérience, ainsi, est bénéfique pour chacun. Les participants n’oublient pas que Monde Académie est aussi un concours : les trois meilleurs académiciens sont récompensés par un contrat de travail d’un an, au cœur d’une rédaction du groupe Le Monde. Un véritable sésame pour débuter sérieusement dans la profession.

Epaulés par des journalistes expérimentés, leurs "parrains", les apprentis ont donc proposé, écrit et réécrit leurs articles, avant leur publication dans Le Monde. Les résultats, à la hauteur des attentes, ont su "décoiffer" l’institution. Des reportages sur la vie des clandestins africains à Istanbul, sur celle des vendeurs à la sauvette du Caire ou, plus près de chez soi, sur l’amour après 80 ans dans les maisons de retraite. Mais aussi le récit vécu du marathon de Paris, une réinterprétation de la recette du "rôti sans pareil" ou la Muslim trance et le gothique koweitien, tendances culturelles insoupçonnables dénichées sur la toile. « S’il n’y avait pas eu Monde Académie, je n’aurais jamais osé voyager seul en Iran », explique Marc Bettinelli, l’un des gagnants du concours et auteur d’un article sur les envies d’exil de la jeunesse téhéranaise. Cette expérience professionnelle apparaît comme un véritable moteur pour les apprentis journalistes, qui ont su faire preuve d’audace dans le choix de leurs sujets. « J’ai découvert une génération de journalistes que je n’imaginais pas », confie Florence Aubenas, grand reporter à l’initiative du projet. A la rentrée prochaine, 69 jeunes, un de plus que lors de la première édition, intègreront Monde Académie. Ceux-ci, portés sur les nouvelles formes de narration que permet le numérique, essaieront à leur manière de faire oublier son âge au journal Le Monde.

Par Jean-Roch de Logivière
(Le Monde, France)

{fcomment}

{nice1}

Impact Journalism Day Logo V2 FR

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.