Ramadan slide 2016 def

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Journée du documentaire sénégalais : La 3ème édition en hommage à la cinéaste Khady Sylla

A l’initiative de l’Association sénégalaise de la critique cinématographique (Ascc), en partenariat avec la Direction de la cinématographie et de l’Institut français de Dakar, la Journée du documentaire sénégalais va se tenir demain. Au programme de cette 3ème édition, une matinée de réflexion autour des questions liées au 7ème art, des projections de films à Dakar et à Saint-Louis. Avec en arrière-plan une pensée au réalisateur Samba Félix Ndiaye, un hommage sera rendu à sa consœur Khady Sylla décédée en octobre dernier.
L’innovation de la 3ème Journée du documentaire sénégalais demeure, de l’avis de Baba Diop, président de la Fédération africaine de la critique cinématographique (Facc), la dimension institutionnelle que revêt l’événement avec ce partenariat entre l’Association sénégalaise de la critique cinématographique (Ascc) et la Direction de la cinématographie. En effet, cette dernière s’est impliquée, selon lui, « pour faire de cette journée un moment d’exaltation du documentaire sénégalais ». En outre, le  président de la Facc a demandé aux autorités de sensibiliser leurs homologues du continent afin que cette journée célèbre le documentaire africain. Aussi, poursuit Baba Diop, au moment où naissent un peu partout en Afrique des télévisions privées, il y a « de quoi enrichir les grilles des programmes avec les documentaires produits dans nos pays ».  
Le président de la Facc, qui avait à ses côtés Fatou Kiné Sène, secrétaire général de l’Ascc, a  évoqué la naissance de cette branche de la cinématographie sénégalaise (le documentaire) née au Centre culturel français. A avis, avec la révolution technologique de ces dernières années, beaucoup de jeunes réalisateurs empruntent la voie du documentaire.
Pour sa part, Hugues Diaz, directeur de la Cinématographie, s’est réjoui du travail de l’Ascc. Il a également salué cette promotion du film documentaire, car 80 % des autorisations de tournage délivrées ont trait à ce genre ». M. Diaz a rappelé le satisfécit que le film documentaire a apporté au cinéma sénégalais, notamment lors du dernier festival Clap Ivoire qui a distingué notre compatriote Lamine Diémé pour son œuvre « Echo » qui a reçu le Prix documentaire Uemoa.
Au-delà, cette troisième édition sera, selon les organisateurs, le lieu de rendre hommage à la réalisatrice Khady Sylla disparue en octobre 2013.  C’est ainsi que ses films « Colobane Express », « Monologue de la muette » et « Une fenêtre ouverte » seront projetés.
Les différentes manifestations marquant cette 3ème édition vont se dérouler entre la Maison de la culture Douta Seck, le Centre culturel Blaise Senghor, l’Institut français Léopold Sédar Senghor, l’Université Gaston Berger et le Centre régional de Saint-Louis. Au-delà de la table ronde sur le financement du cinéma, il y aura une série de projection de films (huit au total).

Amadou Maguette NDAW

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.