PIKINE : 400 millions de FCfa pour renouveler les usines de glace et les chambres froides du marché central de poisson

Le marché central au poisson de Pikine a abrité la célébration de la Journée mondiale de la pêche présidée par le secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye. C’était aussi en présence de Mamadou Goudiaby, conseiller technique du ministre de la Pêche, du grand Serigne de Dakar, Ibrahima Diagne et d’une délégation de parlementaires. La direction du marché a annoncé la signature d’une requête de financement de 400 millions de FCfa destinés à changer l’ensemble des usines de glaces et chambres froides.
La célébration de la journée mondiale de la pêche a été un moment de retrouvailles entre les différents acteurs de ce secteur évoluant dans ce marché. Le directeur du marché, Babacar Diop, a évoqué la quasi rupture du dialogue qui existait entre les partenaires représentés essentiellement par la Jica et les autorités d’alors du fait de la mauvaise gestion des infrastructures du marché. Il a indiqué que les résultats obtenus par le nouveau comité de gestion ont permis de renouer le contact avec les partenaires. Ce qui a, a-t-il précisé, a rendu possible la négociation entre les deux parties, d'une requête de financement de 400 millions de francs Cfa pour changer l’ensemble des usines de glaces et des chambres froides. Il a également rappelé que le gouvernement du Sénégal a mis en place un système national de contrôle des produits issus de la mer et a pris des mesures strictes répondant aux normes sanitaires exigées des entreprises. Dans le même registre, il a indiqué que pour compléter le dispositif, le ministère de la pêche a mis en œuvre le programme d’aménagement de marchés centraux grâce à un financement de la Jica. Pour ce qui est des résultats que l'équipe qu'il dirige a réalisés, il cite le règlement de l’ensemble des dettes dues au personnel «facilité pour l’amélioration des recouvrements des recettes», la remise en état de fonctionnement des équipements techniques, l’élaboration d’un budget réaliste, la création d’une brigade de surveillance et d’hygiène etc.  Au nom du conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale, Mamadou Thioune a salué les initiatives du Port autonome de Dakar dans sa lutte contre les Inn (pêche illicite, non déclarée, non réglementée et incontrôlée). Il s’est également opposé aux délivrances d’autorisation de pêche accordées aux pays de flotte de pêche lointaine qui, selon lui, ne visent que  les pélagiques dans un contexte où les évaluations scientifiques et les statistiques des stocks sont douteux. Selon lui, les défis  qui attendent le ministre de la Pêche concernent la régulation de l’accès à la ressource, la surveillance participative, l’aménagement et la réglementation  appliquée.

Abdou DIOP


Share

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday45540
mod_vvisit_counterYesterday192343
mod_vvisit_counterThis week1000344
mod_vvisit_counterLast week1488498
mod_vvisit_counterThis month5056777
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days95294650

We have: 631 guests, 1456 bots online
Your IP: 54.234.217.247
 , 
Today: Apr 25, 2014