margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

DAK’ART 2014 (9 mai au 8 juin) : Des expositions seront consacrées à Mamadou Diakhaté, Mbaye Diop et Moustapha Dimé

La composante Expositions hommages de la 11ème Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’art 2014) sera consacrée à trois artistes plasticiens sénégalais : Mamadou Diakhaté et feus Mbaye Diop et Moustapha Dimé.

La 11ème Biennale de l’art africain contemporain (Dak’art), prévue du 9 mai au 8 juin, rendra hommage à trois plasticiens sénégalais : Mamadou Diakhaté et feus Mbaye Diop et Moustapha Dimé.
Pour le secrétariat général du Dak’art, sous la direction de Babacar Mbaye Diop, les expositions hommages sont un prétexte pour revisiter le parcours effectué par des personnalités de l’art africain contemporain en Afrique. Hier, au cours d’un point de presse, B. Mbaye Diop a évoqué la signification de ces expositions hommages. Il avait, à ses côtés, entre autres, Thérèse Turpin Diatta, présidente du Comité d’orientation de la Biennale, Mauro Petroni, responsable des expositions Off et des membres des familles des artistes qui seront exposés. Les œuvres de Mamadou Diakhaté et Mbaye Diop seront exposées à la Place du Souvenir. Le vernissage est prévu le 12 mai avec comme commissaire Mame Bintou D. Diédhiou.
Mamadou Diakhaté est un artiste plasticien sénégalais qui vit et travaille en Allemagne. En ce moment, il expose ses œuvres chez lui au Lac Rose jusqu’au 17 février. Pensionnaire de l’Ecole des Beaux-arts de Marseille, Diakhaté a participé au premier Festival mondial des arts nègres (1966). Ses œuvres sont exposées un peu partout en Europe (France, Pays-Bas, Espagne, Allemagne), en Amérique (Chicago) et en Afrique (Côte d’Ivoire, Gambie, Tunisie, Sénégal).
 L’artiste Mbaye Diop, décédé le 1 mars 2013, est présenté comme un artiste polyvalent. Il s’est distingué à travers la peinture, mais a aussi pratiqué la sculpture, le collage et l’assemblage.
Moustapha Dimé, décédé en 1998, lui, sera exposé à la Galerie nationale d’art avec comme commissaire, le critique d’art Yacouba Konaté.
Dimé est considéré comme un plasticien au travail exemplaire. Il se distingue par l’originalité de son écriture et sa force créative. La scénographie de son expo sera assurée par les artistes Gabriel Kemzo Malou et Fodé Camara.
Au cours des échanges, le secrétaire général du Dak’art a expliqué que le choix porté sur ces trois plasticiens s’est fait en réunion de comité. « Dans le cadre du Dak’art 2014, la fondation Jean-Paul Blachère organise, en collaboration avec la Biennale et avec le concours de Eiffage-Sénégal, le retour des œuvres restées à Paris de Moustapha Dimé », a annoncé B. Mbaye Diop.
Dimé a laissé un patrimoine de 1.000 tableaux dont une vingtaine a été cédée à l’Etat du Sénégal.  

E. Massiga FAYE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.