Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Forum « BUILD AFRICA » de Brazzavilles : L’Afrique peut créer 4,5 millions d’emplois par an en développant les infrastructures

Le ministre congolais à la présidence chargé de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux, Jean Jacques Bouya, a affirmé, hier, à Brazzaville, à l’occasion de la tenue du Forum « Build Africa », que « si le continent parvient à satisfaire ses besoins en infrastructures, il pourrait créer 4,5 millions d’emplois par année ». « Les infrastructure n'ont pas seulement un impact sur la croissance. Elles sont aussi créatrices d'emplois. Il est avéré que si le continent parvient à satisfaire ses besoins en infrastructures, il pourrait créer deux millions d'emplois directs et 2,5 millions d'emplois indirects par année », a affirmé Jean Jacques Bouya. Il a reconnu néanmoins que cela nécessite d'énormes investissements financiers. « Nous sommes conscients que les besoins de l'Afrique demeurent énormes, ils sont estimés à 93 milliards de dollars par an. Or, à l'heure actuelle, l'Afrique ne parvient à mobiliser qu'environ 45 milliards de dollars. D'où l'urgence de résoudre les déficits de 48 milliards de dollars » a-t-il ajouté. « Pour cela, nous devons encourager toutes les initiatives. A travers Africa 50, lancé en 2013, la Bad (Banque africaine de Développement) consacre plus de 30 % de son portefeuille au financement des infrastructures et collecte 100 milliards de dollars pour leur financement », a précisé M. Bouya. Le Forum « Build Africa », qui se tient à Brazzaville sur le thème « Brazzaville unit les leaders des infrastructures pour le développement », est une idée du président congolais, Denis Sassou N'Guesso, émise le 27 mars 2013, en marge du sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), à Durban, en Afrique du Sud.

(APA)

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les sous-sites du SoleilOnline

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.