Autres

Escrime - Sortie de la 9e promotion de l’Eima* : 18 stagiaires ont reçu leur diplôme

18 stagiaires en escrime de 15 pays africains (francophones et anglophones) ont reçu hier, dans le salon d’honneur Abdoul Wahab Barka Bâ du stade Léopold Sédar Senghor, leur diplôme après 10 mois de formation. Les cours ont été dispensés par les techniciens et pédagogues de l’Ecole internationale des maîtres d’armes de Dakar (Eima), Julien Ouédraogo, John Kamate, Baytir Sidy Diop et Aklesso Aguenam ; et les études ont été axées sur les matières d’escrime et celles complémentaires comme l’anatomie, la physiologie, l’administration du sport, la planification des compétitions, entre autres. Et c’est le Congolais Massamba Dautry qui est sorti major de la promotion. La directrice des études et de la coordination, Mme Cécile Faye, membre du comité exécutif de la Confédération africaine d’escrime (Cae) et présidente de la commission promotion et publicité de la fédération internationale (Fie), s’est félicitée du nombre élevé d’élèves sortis de cette école cette année et a souligné que le crédo de la structure est d’aller toujours de l’avant pour mieux encadrer les formateurs. Ce qui n’a pas échappé à Octavian Zidaru, membre du conseil des entraîneurs de la Fie, venu superviser cette formation. A son avis, l’Eima est à consolider, car « chaque année, la promotion qui sort est meilleure que la précédente. Celle de cette année est d’un excellent niveau et est très homogène par la diversité des nationalités qui la composent. Cette école est sur la bonne voie et la Fie est fière de l’avoir installée au Sénégal », a-t-il dit. En effet, cette structure est la seule école de formation des maîtres d’armes, avec celle existant en Australie, que la Fie a créée pour les cadres et techniciens de l’escrime.
  C’est pourquoi le directeur de la Formation au ministère des Sports, Alioune Diakhaté Mbaye, qui avait à ses côtés le directeur de la Haute compétition et celui des Sports, s’est félicité de la belle collaboration entre l’escrime sénégalaise et la Fie. « Ce travail qui est fait au sein de cette école ne peut être réussi sans le soutien et l’apport technique de la fédération internationale. Et pour évaluer un technicien, il faut être formé, car c’est un élément important. C’est ce que la Fie a compris avec le lancement de l’escrime au Sénégal. Maintenant, il s’agit pour les stagiaires de faire bénéficier le savoir acquis aux jeunes des pays qui ont envoyé leurs athlètes en formation à Dakar », a-t-il dit, soulignant au passage que si chaque fédération investissait dans la formation, ce serait un grand pas franchi dans le développement du sport. En somme, l’objectif général visé à travers cette formation est la maîtrise des aspects pédagogiques afin que les stagiaires, futurs maîtres d’armes, soient aussitôt opérationnels sur le terrain. Une démarche qui a été bien maîtrisée jusqu’ici.   

* Ecole internationale des maîtres d’armes

 C.F. KEITA


Cyclisme - Tour de France 2015 : La haute montagne à l'honneur

Les grimpeurs auront la part belle lors du Tour de France 2015. La 102e édition, qui se tiendra du 4 au 26 juillet, compte 7 étapes de montagne, dont la dernière jugée à l'Alpe d'Huez à la veille de l'arrivée, et un seul contre-la-montre individuel au départ d’Utrecht aux Pays-Bas. Vainqueur en 2014, Vincenzo Nibali ne manquera pas de concurrents : Contador, Froome, Quintana, Rodriguez… Les Français Pinot, Bardet et Péraud seront également attendus au tournant après s’être distingués l’été dernier. La Grande boucle 2015 débutera donc aux Pays-Bas avec un contre-la-montre individuel de 14 km, le seul au programme de la prochaine édition, une rareté dans l’histoire de la plus grande compétition cycliste mondiale. Depuis 1947, et l’instauration de ce type d’étape, il s’agit de la plus courte distance qu’auront à parcourir les coureurs.


Natation - Championnats des jeunes de Dakar : Triomphe de la Bceao avec 29 succès en 44 épreuves

La piscine olympique nationale a abrité le week-end dernier les championnats des jeunes (minimes et cadets) de Dakar organisés par la Ligue régionale. 6 formations (Bceao, Cndg, Ngor, Dauphins, Tirroubi et Cnp) y ont pris part dans le bassin de 50m. Cette fois encore, la Bceao a été intraitable avec ses pensionnaires qui ont dicté leur loi à leurs adversaires. Ils ont remporté plus de la moitié des épreuves au programme puisqu’ils se sont imposés à 29 reprises sur les 44 courses au programme. C’est la jeune Seynabou Gueye qui a montré la voie à ses coéquipières en remportant la première épreuve de la journée (400m Nage libre minimes filles). Et ses partenaires ont poursuivi sur la lancée en dominant 9 autres épreuves sur les 20 au programme. Les "Banquiers" n’ont laissé filer que 9 courses qui sont tombées dans l’escarcelle de leurs adversaires du Cndg qui en ont remporté 8 contre 1 pour le club des Dauphins. La journée de dimanche a été à l’image de celle de samedi avec toujours les "Banquiers" qui ont maintenu la cadence avec une domination encore plus accrue puisqu’ils ont enlevé 18 succès sur les 24 épreuves disputées dont trois des quatre relais 4x100m 4 Nages qui ont clôturé les championnats (2 en cadets et 1 chez les minimes filles). Moins performants que samedi, les jeunes du Cndg se sont contentés de 5 succès dont le relais 4x100m 4 Nages en minimes garçons. Comme en ouverture, les Dauphins ont remporté un autre succès dimanche (50m Nage libre Minimes garçons par Mouhamed Ndiaye) pour porter son total à 2. L’Olympique de Ngor a remporté le dernier titre en jeu avec Thierno Mbengue qui a dominé le 100m Papillon chez les Minimes garçons. Avec ce succès, la Bceao se positionne en véritable favorite des championnats nationaux de la catégorie prévus dans moins de deux semaines. Une compétition qui devra enregistrer la participation des nageurs des autres régions.

Ousseynou POUYE


Tennis - Masters : Nadal décidera après le tournoi de Bâle

Rafael Nadal devrait décider quant à sa participation au Masters après le tournoi de Bâle, où il est engagé la semaine prochaine. L’agent du joueur espagnol, Benito-Perez Barbadillo, a en effet expliqué à un journaliste du New York Times qu’aucune décision n’avait été prise pour le moment. Le n°3 mondial jouera en Suisse et consultera ensuite ses médecins pour savoir s’il doit se faire opérer de l’appendicite. Hier, une chaîne de télévision des Baléares, IB3, avait annoncé que Nadal ne jouerait pas à Londres et que l’opération était prévue début novembre, après le Masters 1.000 de Paris-Bercy.


Judo - Assemblée générale : Babacar Wade nouveau président de la fédération

Après plus d’un an de normalisation, le judo sénégalais a quitté la structure d’exception (comité de normalisation du judo) pour revenir à la fédération nationale. L’assemblée générale qui s’est tenue hier au stade Léopold Sédar Senghor, a finalement élu Babacar Wade à la présidence pour un mandat de 4 ans. C’est à l’issue d’un scrutin qui a enregistré 98 votants et pour lequel Babacar Wade a obtenu 96 voix contre 2 abstentions. C’était en présence des représentants du ministère des Sports, du Cnoss, de l’Uaj et de la Fij. Et c’est un bureau restreint qui a été mis en place avec, pour le moment, juste 4 postes clés : présidence, vice-présidence, secrétariat général et trésorerie générale.
Le nouveau président qui a présenté une liste d’une dizaine de personnes en plus de personnes ressources et des membres du Cnj, y puisera pour pourvoir les postes encore inoccupés. Pour le moment, il s’agira pour Babacar Wade et son équipe de travailler pour la réunification du judo sénégalais toujours confronté à des tourbillons. L’homme en est conscient puisque faisant partie de la famille en tant que président de club (Duc) depuis 2001. Alors, sa mission première, hormis la poursuite de la réunification, sera d’ouvrir des discussions franches et transparentes avec les différents acteurs, décrisper la situation afin d’amener le judo sénégalais à un meilleur standing aux plans africain et mondial.

Le bureau de la nouvelle fédération ; Président : Babacar Wade ; Vice-Président : Babacar Ngom ; Secrétaire général : Idrissa Diop ; Trésorier général : Cheikh Tidiane Fall
Liste de personnes devant occuper les postes restants (bureau et commissions) : Seydou Nourou Touré, Amadou Diop Guèye, Abdou Kâne, El hadj Dramé, Mohamed Diallo, Khalifa Mbengue, Lassana Coly, Aliou Guèye, Khalifa Diouf, Gérard Akpo


Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday54469
mod_vvisit_counterYesterday114345
mod_vvisit_counterThis week346369
mod_vvisit_counterLast week664382
mod_vvisit_counterThis month2203796
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days119014489

We have: 2107 guests, 2 members online
Your IP: 54.167.177.111
 , 
Today: Oct 24, 2014