Cinema

Festival international du film indien : La 45ème édition prévue du 20 au 30 novembre

La ville de Goa (Inde) accueille, du 20 au 30 novembre prochain, la 45ème édition du Festival international du film indien. L’événement est placé sous la direction du ministère de l’Information et de la Radiodiffusion en collaboration avec le Secrétariat  indien du festival international du film (Direction des festivals de films), annonce un communiqué.
Le texte explique que durant la manifestation, une compétition internationale mettra aux prises des metteurs en scène de longs-métrages de tous les continents en plus des sections régulières du festival.
A cet effet, détaille le document, ce festival accueillera entre autres sections : « une compétition internationale de longs-métrages » qui va comporter les produits entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014 ; une section internationale principale dénommée « cinéma du monde » constituée par des récents films primés et acclamés par les critiques.

Mbayang SARR (stagiaire)


« Moremi initiative leadership » : Yacine Ndiaye de Cinékap va représenter le Sénégal

Dans le cadre d’un programme de haut niveau, initié par la « Moremi initiative leadership empowerment development », la Sénégalaise Yacine Ndiaye a été choisie pour représenter le Sénégal parmi 25 lauréates issues de 25 nationalités africaines et de la Diaspora. C’est ce qu’indique un communiqué parvenu à notre rédaction et qui ajoute que c’est « après un processus impliquant 1.260 candidates originaires de 42 pays. » Selon le document, « Moremi summer institute » va se tenir à Accra en Juillet-Août.
Chargée de production audiovisuelle à Cinékap, coproducteur du film Tey d’Alain Gomis, Etalon d’or de Yennenga 2013, Yacine Ndiaye retient qu’« il est important de maîtriser les mutations culturelles et de bien s'appuyer sur les leviers de communication pour une bonne sensibilisation sur les questions de développement auxquelles elles sont largement associées », rapporte le communiqué qui précise que la « Moremi initiative leadership empowerment development » est un programme qui  soutient la cause des femmes africaines et développe les compétences pour l’émergence du continent.
L’objectif est « de former les femmes dans le leadership à travers des  programmes pointues et l’acquisition d’outils de qualité dans le domaine du plaidoyer, du lobbying ou du management social pour une meilleure implication de celles-ci dans la prise de décisions politiques,  dans le combat pour l’égalité  et le développement économique » renseigne  le communiqué.                  

Amadou DIOP


Le cinéma en deuil : La chef monteuse Andrée Davanture est décédée

Grande dame des cinémas d'Afrique, chef monteuse, Andrée Davanture est décédée le 1er juillet à Paris, a-t-on appris auprès du réalisateur Ousmane William Mbaye. La défunte technicienne a animé l'association Atria, relais auprès des professionnels français pour les cinéastes africains, ainsi que la maison de production Atriascop.
Elle a monté les films de cinéastes comme Gaston Kaboré, Fanta Régina Nacro, Férid Boughédir, Abdrrahmane Sissako, Tariq Teguia, etc. Elle a ainsi monté tous les longs-métrages de Souleymane Cissé.
« Encore une fois, un pan de notre histoire cinématographique, s'écroule. Dédée vient de fermer définitivement sa salle de montage », a commenté O. William Mbaye. La défunte sera inhumée lundi 7 juillet à 11h à Egreville enFrance,  au cimetière de Bransles.
Le site Africultures rappelle qu’Andrée Davanture a participé dès les premières années après les indépendances aux premiers films en participant à la cellule technique du ministère français de la Coopération, puis, après l'incendie de cette dernière, à l'association Atria qui était cellule de montage, production exécutive et soutien-relais des cinéastes auprès des professionnels français.

E. M. FAYE


Baye Sarr alias Bayoo, comédien : Il a abandonné la route pour la scène

Avec son visage circulaire, Bayoo provoque naturellement le rire chez les autres, surtout quand il s’y met en premier. Comme s’il y avait en lui quelque chose qui le chatouille en permanence, Baye Sarr aime rire et profiter pleinement de la vie.

Bayoo est un ancien chauffeur routier. Les autoroutes européennes n’ont plus de secret pour lui. A bord d’un gros camion, il sillonnait l’Europe et passait plusieurs heures voir plusieurs jours à s’ennuyer tout seul dans sa grosse berline. C’est de là que lui est venu l’idée d’exploiter ses talents caché d’artiste en enregistrant des vidéos dans son camion pour les partager sur Internet. Le public apprécie ces fresques et Bayoo laisse s’exprimer son génie. Le succès aidant, il finit par abandonner la route pour développer sa passion de la comédie. Sur Facebook (bayoufficiel) et YouTube (Baye Sarr), ses vidéos se multiplient par dizaines et ses fans également par centaine. C’est comme ça qu’il a été repéré par son producteur Samba Kanté qui ambitionne d’en faire une star du cinéma et du théâtre. En attendant, Bayoo fait son bonhomme de chemin lentement mais sûrement. Sur la chaîne D8 il est recruté pour chauffer la salle et vanner le public pendant l’enregistrement des grandes émissions. Il ambitionne de se voir confier l’animation de chroniques régulières à la télévision en attendant d’entrer pleinement dans le cinéma.
Bayoo est aussi très connecté à ce qui se fait de mieux dans la comédie au Sénégal. Il suit avec intérêt l’évolution des comédiens sénégalais comme Kouthia, Sanekh, Serigne Ngagne… « Ces artistes m’inspirent beaucoup. J’espère pouvoir les rencontrer un jour et pourquoi  pas faire quelques chose avec eux », confie-t-il. Ce Montreuillois est originaire de la région de Matam et il faisait, la semaine dernière, son premier One man show devant le public du « Samba Show ». Le baptême de feu a été enchanteur car il n’a pas failli à la règle d’excellence de la team et le public en redemandait. « Je garde un très beau souvenir de cette soirée et cela me donne envie de persévérer », a-t-il confié.

Par Ousmane N. MBAYE, correspondant à Paris


Le film « La Pirogue » sera enseigné aux élèves français

Le film « La Pirogue » du réalisateur sénégalais Moussa Touré a été  retenu par les membres de l’instance nationale de concertation Collège au cinéma de la France. C’était au cours de la réunion technique du mois de juin dernier.
Ainsi, avec l’option sur l’œuvre cinématographique du cinéaste sénégalais, « La Pirogue » figure désormais dans la liste nationale à partir de l’année scolaire française 2015/2016. L’information a été révélée par Bernard Kuhn du Centre national du cinéma et de l’image animée de France.

Info Alassane CISSE - Baobab Com’

 

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday19181
mod_vvisit_counterYesterday61131
mod_vvisit_counterThis week80312
mod_vvisit_counterLast week516535
mod_vvisit_counterThis month2016904
mod_vvisit_counterLast month3294803
mod_vvisit_counterAll days115859216

We have: 923 guests online
Your IP: 54.87.93.1
 , 
Today: Sep 23, 2014