Musique

Artiste et prof de musique : Abdoulaye Diop «Doolay», la passion en chantant…

A Diop ChanteurProfesseur d’éducation musicale, Pape Abdoulaye Diop dit Doolay a mis sur le marché un album composé de 17 titres, en 2015. Cet artiste natif de Guédiawaye, tout en donnant ses cours de musique au lycée, poursuit avec passion ses recherches musicales…

Papis Diop alias Doolay est né à Guediawaye, en banlieue dakaroise. Très tôt attiré par les sonorités musicales, à ses heures perdues, l’artiste en herbe se consacre exclusivement à la composition de titres musicaux. Alors qu’il est encore au lycée, il forme un groupe avec deux de ses camarades d’école. Nous sommes en 2002, il effectue ses premiers pas en tant que musicien. La notoriété n’est pas encore au rendez-vous, c’est plutôt en chantonnant dans les collèges, lycées et concerts de quartier qu’il se file, petit à petit, une réputation.

En 2005, son groupe éclate, à la faveur d’une incompréhension. Cette rupture ne va nullement décourager Doolay. Il continue son petit bonhomme de chemin, mais en solo cette fois-ci. Doolay suit en parallèle ses études. Après l’obtention de son baccalauréat, il passe et réussit le concours à l’entrée de l’Ecole nationale des arts (Ena). Il sort comme professeur d’éducation musicale. Aujourd’hui, Doolay donne des cours à la très renommée école Mariama Bâ de Gorée. Cette formation va également permettre à l’artiste de perfectionner ses connaissances musicales. Désormais, il allie la théorie à la pratique. Toutes ces années de silence tournent à la faveur de son produit. Le fruit ne laisse point à désirer.

En 2015, il met sur le marché un album composé de 17 titres. Des sons aussi variés dans leur approche thématique que dans leurs sonorités. Doolay ne s’érige décidément pas de frontières dès lors qu’il s’agit d’aborder des thèmes. Il parle d’amour, d’amitié, de spiritualité, d’unité africaine et dénonce parfois certains agissements des gouvernants. Il appelle surtout de tout son cœur à l’unité africaine. Selon lui, l’album fait son petit bonhomme de chemin. Dans cet ordre, les sollicitations provenant de part et d’autres ne manquent pas. D’ailleurs, Doolay se demande si à ce rythme il ne sera pas obligé de choisir entre sa musique et sa classe. En attendant, il tient bien les deux rôles : honorant ses heures de cours et se consacrant à ses fans à travers de multiples concerts.

Oumar BA


Seydina O.G. Samb dit Obree Daman, chanteur : Un jeune talent en devenir

Obree DamanAvec sa guitare, il chante avec sa voix modulable à souhait.  Entre rap, blues, jazz, acoustique, Seydina Oumar Guèye Samb alias Obree Daman est un artiste qui monte, navigue sans problèmes dans ces divers genres. Une musique qui s’inscrit au-delà des frontières.

Pour se convaincre, il a fallu écouter trois, à quatre de ses morceaux. Et à la fin de chacun d’eux, on se rend compte que l’artiste a quelque chose de plus, une particularité. Il a cette aptitude assez ludique à terminer ses titres par une bonne tranche de rigolade. Il faut le reconnaître, Obree Daman, Seydina Oumar Guèye Samb à l’état-civil, accroche avec surtout sa voix si captivante.
Son histoire avec la musique commence à l’âge de quatre ans, aux côtés de sa mère qui aimait reprendre certains cantiques sérères. L’enfant originaire de Dakar va baigner dans cette ambiance artistique et, plus tard, se trouver une vocation dans le chant.

A l'adolescence, c'est tout naturellement qu'il est très vite happé par le RnB, tout en se découvrant une passion pour la guitare. Loin de se cantonner à un style musical, Obree Daman s’essaie au Rnb, au jazz acoustique, mais aussi au reggae. Ce qui lui permet d’élargir son répertoire et aussi de toucher divers admirateurs.

Plus tard, sa carrière prend une autre tournure, avec des tournées sur la scène urbaine nationale. Mais également, grâce à sa participation sur des mixe-tape, albums ou autres projets musicaux. Aujourd’hui, les efforts commencent à porter leurs fruits, avec des morceaux qui commencent à sortir, en attendant, dans un futur proche, l’album. Des produits avec une touche assez originale, mêlant acoustique, rap, jazz, en somme de la World music. Dans « I have a dream », il a une approche révolutionnaire et appelle à la paix et l'union des peuples. C’est d'ailleurs son premier titre en carrière solo. « Tolluway » est un hymne aux valeurs que doit incarner l’individu. « Gotta Love », où il est en featuring avec un rappeur, « Babs Killer», exprime de l’amour.

D'ailleurs, souligne l’artiste, « la sortie de la vidéo de ce morceau est prévue pour bientôt ».  Entre autre, « Khale Yii » qui parle de son amour pour les enfants et « Abybatou Salam » qui évoque son enfance, de même que « Yaye Sama » écrit spécialement pour sa mère, sont autant de bonnes mélodies. Actuellement, « Obree Daman joue en live-band et a eu la chance, en attendant l’international, de se produire à Kaolack, Louga, Thiès, sur la Petite Côte, etc.

A. M. NDAW


Le rappeur Dina Mc de Tamba sort l'abum « Contemporain »

Dina MC TambaSeydina Diaw alias Dina Mc, jeune artiste tambacoundois, lauréat du trophée Flow Up 2015, a présenté, le week-end dernier, au public de sa ville natale son nouvel opus intitulé « Contemporain » composé de 8 titres.

C’est Ibrahima Cissokho, coordinateur du mouvement de la culture urbaine à Tambacounda, qui a introduit l’artiste Dina Mc, lauréat du trophée Flow Up 2015, en mettant l’accent sur les prouesses du jeune rappeur tambacoundois. Selon M. Cissokho, il a honoré la région et les rappeurs en s’imposant au niveau national, mais aussi en sortant son nouvel album intitulé « Contemporain ». Revenant sur le contenu de son opus, Dina Mc a expliqué que ce produit regroupe le « passé et l’actuel ». Une manière pour lui de rendre hommage à celui qu’il a considéré comme un grand-frère et qui l’a soutenu sans relâche dans la préparation du Flow Up 2015 : Feu Sidy Diallo, artiste peintre. D’où d’ailleurs le titre « Contemporain », la même appellation d’une exposition que le défunt avait prévu d’organiser à Paris.

En plus de l’enregistrement et de la production gratuite de l’album, une cagnotte de 2 millions de FCfa et un clip vidéo sont, entre autres, les avantages qui accompagnent le Prix Flow Up 2015 remporté par l’artiste rappeur qui a fini d’impressionner les grands du hip hop sénégalais. Loin de dissimuler sa fierté, le conseiller technique du président de la République, M. Mamadou Kassé, présent à la cérémonie, a salué le talent du jeune artiste originaire de Tambacounda. Il lui a ainsi adressé ses félicitations et remerciements pour avoir défendu et hissé haut le drapeau de la région lors de cette compétition à laquelle 367 jeunes rappeurs des quatre coins du pays avaient pris part au mois de juin 2015 à Dakar. Cette cérémonie de présentation de l’album et du trophée du rappeur Dina Mc s’est déroulée en présence du représentant du directeur général de l’Agence de développement local, Madické Niakhasso, du délégué de la structure Africulturban, Omar Ben Khatab, du président de l’Association culture urbaine de Tambacounda, de plusieurs rappeurs et fans de l’artiste.

Pape Demba SIDIBE


« Geum Deuguël », milite pour le bien-être à Pikine

Geum DeuguelL’Association « Geum Deuguël » est une organisation qui regroupe des jeunes de Pikine. Elle a pour objectif de participer au développement de ladite localité à travers le volet social et associatif.

L’Association « Geum Deuguël » de Pikine compte en son sein un groupe de Rap nommé « Indiceskoot », voix de l’organisation. L’Association « Geum Deuguël » a vu le jour il y a de cela trois mois.  Elle s’active dans diverses activités dont des séances de balayage pour participer à la salubrité et l’assainissement de Pikine.   L’objectif est également d’inciter les jeunes qui sont dans la débauche à reprendre le droit chemin.  Le groupe de rap est venu rejoindre l’association afin que les deux entités unissent leur force, pour aller de l’avant. Le groupe « Indiceskoot » canalise d’ailleurs ses thèmes sur les questions ayant trait aux maux dont souffrent la société de façon générale, la jeunesse en particulier.

Ces jeunes invitent leurs autres compères, issus de la même localité, à venir massivement rejoindre l’association pour le bien de leur cité. A travers la fusion entre association à but social et groupe de rap, l’objectif affiché par les deux entités est de se compléter pour une meilleure prise en charge des préoccupations de la jeunesse de Pikine.

Oumar BA


{nice}

Les artistes attendent la signature de l’agrément de la Sodav

Macky sall Acteurs Cult 2Les acteurs du mouvement hip hop invitent le chef de l’Etat à signer, cette semaine, l’agrément de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav), conformément à son engagement lors d’une rencontre avec les artistes au Palais.

Samedi dernier, lors d’une rencontre avec les acteurs culturels, le président de la République Macky Sall avait pris l’engagement de signer l’agrément de la nouvelle Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav). Une signature qui devrait être effective cette semaine. Mais aussi, le chef de l’Etat a promis de soutenir les acteurs culturels dans leurs projets dans le cadre de la mise en place d’un fonds fixé entre 250 et 300 millions de FCfa. Dès lors, la Sodav devra remplacer le Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda).

Hier, en conférence presse, des artistes ont apprécié cette décision du chef de l’Etat. L’artiste et non moins ministre conseiller, Youssou Ndour, a souligné que les artistes font partie intégrante du pays et que personne n’est plus citoyen qu’eux. « Je ne peux pas être avec le président de la République Macky Sall et qu’on dise aujourd’hui, il n’y a pas de politique culturelle. Il n’y a pas un citoyen plus Sénégalais que vous. Vous faites partie de ce pays », leur a dit le ministre Youssou Ndour.

M. Ndour a, par ailleurs, exhorté à ce que les artistes fassent partie de ceux qui feront bouger les lignes en termes de changement de comportement afin que le Sénégal aille de l’avant. Il a souhaité que le Conseil d’administration de la Sodav aille rencontrer le chef de l’Etat pour discuter davantage avec lui. De son côté, le rappeur Didier Awadi a soutenu que ce fonds sera géré par l’Etat. Mais, il servira à accompagner les artistes qui présenteront un projet, après étude. « Nous voulons que cet argent soit géré de manière transparente. Nous sommes responsables et cet argent ne sera pas un moyen pour qu’on nous utilise politiquement », a-t-il noté.

« Il faut que les quêtes cessent parce que les artistes continuent de vivre le martyre. Certains qui tombent malades n’ont pas de quoi se payer une ordonnance. Des artistes meurent dans des conditions anormales faute de moyens », a répondu le rappeur Malal Talla à la question d’un journaliste.

Dans son discours, Fou malade a précisé que la famille de la musique ne s’est pas réunie grâce au fonds annoncé par le chef de l’Etat, mais plutôt pour l’urgence de l’heure. Malal Talla se démarque de toute politisation de ce fonds.  Pour sa part, l’Association des métiers de la musique du Sénégal pense que la Sodav devra relever le défi de l’efficacité. Elle a précisé que la rémunération pour copie privée est une redevance qui sera appliquée sur tous les supports vierges d’enregistrement (Cd vierges, clés Usb, lecteurs mp3 et mp4, disques durs, téléphones, tablettes, etc.).

Serigne Mansour Sy CISSE


Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday89210
mod_vvisit_counterYesterday309759
mod_vvisit_counterThis week398969
mod_vvisit_counterLast week2347328
mod_vvisit_counterThis month2339992
mod_vvisit_counterLast month7687916
mod_vvisit_counterAll days146496466

We have: 3678 guests, 277 bots online
Your IP: 54.146.221.231
 , 
Today: Feb 08, 2016