Mode

L’association Ndar’t revalorise l’artisanat local

La cinquième édition du défilé de mode organisé à l’Institut français de Saint-Louis par l’association Ndar’t a permis de revaloriser le tissage traditionnel, la bijouterie avec filigrane et autres métiers qui ont tendance à disparaître, a déclaré la directrice du Centre de recherche et de documentation du Sénégal (Crds), Fatima Fall.
Le défilé de mode a permis à 11 stylistes et 22 mannequins venus des régions de Kayes (Mali), Matam, Tambacounda et des départements de Dagana et Saint-Louis de rivaliser d’ardeur, d’imagination et de talent. Fatima Fall, présidente de Ndar’t, a plaidé pour la revalorisation des métiers exercés par les tisserands, les bijoutiers et autres artisans locaux chargés de confectionner les accessoires qui doivent accompagner le trousseau vestimentaire des mannequins. Pour la présidente de Ndar’t, une association créée en 2007, c’est une manière de préserver et de valoriser le patrimoine immatériel du delta et de la vallée du fleuve Sénégal, « dans la mesure où ces artisans locaux arriveront toujours à trouver du travail dans le cadre de l’organisation de ces défilés de mode ».
Pour organiser ce genre de défilé de mode, a-t-elle précisé, Ndar’t est obligée de signer des conventions avec ses partenaires stylistes sélectionnés rigoureusement sur la base de critères objectifs. Ces derniers sont tenus d’inclure dans leurs créations des produits artisanaux et autres accessoires confectionnées avec du matériel de récupération.
Selon Fatima Fall, l’association ambitionne d’organiser chaque année, deux défilés. Mais, du fait de ses ressources financières limitées, Ndar’t est obligée de se contenter d’un seul.

Mbagnick Kharachi DIAGNE


Concours de beauté : Anna Diouf couronnée Miss Sénégal 2014

La candidate de la région de Thiès, Anna Diouf, a été couronnée, samedi à Saly, Miss Sénégal 2014. Elle succède à Marie-Thérèse Ndiaye. Du haut de ses 20 ans, la nouvelle reine de beauté, en classe de Terminale, allie mannequinat et études. Elle a coiffé au poteau Seynabou Thiam, première dauphine. Etudiante en marketing et communication, Mlle Thiam était la premième dauphine de Miss Dakar. En 2010, elle a participé au concours Elite model look Sénégal. Anna Diouf a comme deuxième dauphine Aïda Gomes, Miss Fatick.

E. M. FAYE


Concours de beauté : Bineta Bâ couronnée Miss « Labaado 2014 »

La candidate de la région de Matam, Bineta Bâ, a, samedi dernier, remporté la finale du concours « Miss Labaado 2014 ». L’heureuse élue était en compétition avec une vingtaine de finalistes âgées de 18 à 25 ans. Elles sont venues du Sénégal et de la Mauritanie.
La lauréate, en classe de 3ème à Ourossogui, aura la possibilité de représenter le Sénégal aux élections sous-régionales voire internationales dans les échéances à venir. « Miss Labaado » est un concours de beauté doublé de téléréalité, émission culturelle qui valorise la beauté sénégalaise et africaine dans sa globalité.

E. M. FAYE


Prévue en mars à Saly Portudal : L’élection de Miss Sénégal veut promouvoir le tourisme sur la Petite Côte

Le comité national de l’élection Miss Sénégal a tenu hier à Saly un point de presse pour décliner les objectifs de l’édition 2014. Ce concours de beauté prévu du 27 au 29 mars à Saly aura pour thème : Promotion de la destination Sénégal ».
MBOUR : Présentée hier dans un restaurant de Saly Portudal par Moïse Ambroise Gomis, président du comité national d’organisation, l’élection de Miss Sénégal est prévue cette année dans la station balnéaire de Saly, du 27 au 29 mars prochain.
« L’organisation de la manifestation n’a aucune corrélation avec la débauche ou la perversion, mais au contraire, elle a toujours permis aux miss élues de s’affirmer, de s’insérer, pour ensuite se marier et rejoindre leur foyer conjugal », a tenu à préciser Ambroise Gomis.
S’il existe des filles perverties dans notre société, comme partout dans le monde, c’est un fait. Pour le président du comité, les Miss Sénégal de toutes les générations ont eu un comportement irréprochable, parce qu’elles ont été d’une grande moralité et elles répondaient parfaitement aux critères de sélection. L’élection Miss Sénégal constitue pour les lauréats une voie de salut pour trouver un travail ou encore un métier, selon M. Gomis.
A propos du thème qui est très actuel puisqu’il parle de la promotion de la destination Sénégal, Moïse Ambroise Gomis soutient qu’avec l’organisation de l’élection Miss Sénégal, les « tours operators » peuvent envoyer beaucoup de touristes pour venir non seulement assister à l’événement, mais en même temps découvrir des facettes de notre culture avec le concert musical Pape et Cheikh et Ma Sané prévu le 27 mars.
S’y ajoute aussi un défilé traditionnel, la remise des oscars de la lutte, la remise du trophée de la créativité, la présentation des candidates et une prestation des lutteurs, le vendredi 28 mars. Le clou de la manifestation est l’élection Miss Sénégal, un diner de gala et une prestation de Titi et Aïda Samb prévus le 29 mars. La remise du trophée Baobab d’or et le couronnement de la nouvelle miss vont boucler le programme mis sur pied à l’occasion de ce concours de beauté. Le directeur d’exploitation de la Sapco, Aliou Gning, représentant le Directeur général Paul Faye, a salué l’initiative qui permettra de promouvoir la station balnéaire de Saly.  Aujourd’hui, il faut promouvoir le développement du tourisme en pensant à des programmes de qualité, ce qui est l’objectif de l’édition 2014 de « Miss Sénégal ». Boly Guèye, le président du comité local d’organisation, a soutenu, pour sa part, qu’avec la décentralisation de l’élection Miss Sénégal à Saly, la fête sera belle. Les Sénégalais auront l’opportunité d’assister à l’événement et de séjourner pendant 72 heures à Saly avec un rabais de 15% souhaité par les organisateurs.
Le président du comité local a souhaité voir le retour de la subvention qui était jadis allouée à l’organisation de ce concours de beauté. Le comité national compte beaucoup sur le soutien de l’Etat pour assurer le succès de cet événement.

Amath Sigui NDIAYE


Concours de beauté : Véronique Malack couronnée Miss Manjack 2014

La finale nationale du concours Miss Manjack Sénégal 2014 a sacré Véronique Malack, étudiante en commerce. Cette 9ème édition de Miss Manjack qui s’est déroulée au Cices de Dakar, avait comme parrain Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor.
Véronique Malack a triomphé, samedi, au concours Miss Manjack 2014. La candidate de Dakar-Plateau succède à Samantha Lopy, détentrice de la couronne de 2013. Etudiante en commerce, la nouvelle ambassadrice de la culture manjack a comme première et deuxième dauphines Fatima et Fabienne Gomis. Au cours de la 9ème édition de ce concours de Miss, qui a eu pour cadre la salle de l’Unité africaine du Cices à Dakar, les 13 prétendantes ont montré leurs atouts et leur charme lors de deux passages sur le podium. Dans un premier temps, elles étaient drapées en tenues traditionnelles avec un pagne tissé à la mode mandjack. Ensuite, les candidates se sont mises en tenues de villes avant de s’apprêter en tenues de soirée. Après l’expression corporelle, place à l’expression orale. Tour à tour, les aspirantes se sont exprimées sur le thème de la soirée portant sur « Santé et entreprenariat féminin ».
   La finale nationale de Miss Manjack 2014 était également une opportunité pour le lancement d’un projet social, afin de mieux valoriser le pagne tissé, une composante de la culture manjack.
Pour les organisateurs de l’événement, ce concours de beauté donne aussi lieu à une forte mobilisation de la communauté et de la diaspora de la Gambie et de la Guinée-Bissau à travers une caravane nationale de sensibilisation autour des problèmes auxquels elle est confrontée. Pour Alphousseyni Seydi, président du Comité d’organisation « Election Miss Manjack Sénégal », cette manifestation n’est plus une affaire de Manjack.
 Il est convaincu que l’événement est devenu national. Seulement, déplore-t-il, cette mobilisation n’est pas accompagnée par les pouvoirs publics, comme les ministères de la Culture et du Tourisme.

E. M. FAYE


Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday109778
mod_vvisit_counterYesterday204201
mod_vvisit_counterThis week109778
mod_vvisit_counterLast week1488498
mod_vvisit_counterThis month4166211
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days94404084

We have: 1372 guests, 1078 bots online
Your IP: 54.204.163.26
 , 
Today: Apr 20, 2014