Autres

53 chevaux en piste demain à Thiès

HippismeLes turfistes vont encore rallier demain dimanche l’hippodrome municipal Ndiaw Macoudou de Thiès à l’occasion de la 3e journée hippique de l’année. Cinq courses sont inscrites au programme pour un effectif total de 53 chevaux. Le galop du groupe 3 sera le plus attendu du fait que les treize autres concurrents en lice vont se mobiliser pour barrer la route à « Jappul Bayi » qui tient à signer sa 3e victoire d’affilée. Rappelons que la première course va démarrer impérativement à 16h30 précises.

Les concurrents
10 Pda (1200m) Bebe Rama, Anna Fall, Yacine Ndiaye, Mis Baah, Pdt Cheikh, Acte De Noblesse, Ndeguegne, Thiam Gallo, Rafet Njort, Bismillahi Jamm

16 Poulains De 3ans (1650m) Petit Tonnerre, Awa Diop, Aminata Mbengue, Magoum Keur, Oumar Toure, Treve, Mamie Ngone, Tom, Masath Wakhla, Darou Khoudoss, Mandel, Alice, Shahine, Bidewu Njambur, Capitaine Dina Ndiaye

7 chevaux du Groupe 1 (2200m) Lingger Bi, Taal Bou Yalla Taal, Pr Oumar Bao, Al Fath, Dares Salam, Nous Deux, Diane

6 chevaux du Groupe 2 (2200m) Lafafou, Faydou, Le Maire, La Grande Royale, Baraka, Rassoul

14 chevaux du Groupe 2 (2200m) Bakka, Doylou, Bourakh, Yenne, Thinks Giving, Adja Colle Fall, Fama Diagne, Jappul Bayi, Bebe Khady, Niody, Assirou, Neelen Kaar, Khan, Lawla Cat

EL H Yamar DIOP


{nice1}

Rugby 3ème journée : Diambars et Asfa pour la passe de trois

Rugby BallonLa 3ème journée du championnat élite de rugby à XV (Top 10) se dispute ce dimanche à Bel-Air et Iba Mar Diop. Diambars et l’Asfa qui viseront la passe de trois après deux sorties victorieuses, ont l’occasion de creuser l’écart sur leurs poursuivants. Dans cette journée marathon, ce sont les seconds couteaux qui ouvriront le bal à Bel-Air où la poule B sera à l’œuvre. Avec d’abord le face à face entre Guédiawaye RC et le Rugby Club de Nianing ; deux équipes qui accusent un retard à l’allumage après deux sorties pour le premier et un match disputé pour le second.

En seconde heure, le leader Asfa (9 points) accueille les Tigres de Ouakam qui complètent le podium avec une seule unité ; dans ce groupe, Yeumbeul (2ème, 8pts) est au repos. Dans la poule A, le champion en titre est également intraitable avec deux victoires bonifiées.

Ainsi avec 10 points, Diambars cherche un troisième succès face aux Requins (3ème, 4 points) afin d’accroître l’avance sur S’en-Fout-le-Score qui est au repos pour cette journée.

Demain à Bel Air à 14h30 : Guédiawaye RC – Rugby Club Nianing ; à 16h30 : ASFA – Tigres de Ouakam ; à Iba Mar Diop à 14h30 : Requins – Diambars ; à 16h30 : Yoff RC – Sélection U19.

O. POUYE


{nice1}

Association de la presse sportive de Mbour: Samba Oumar Fall du « Soleil » élu président

Samba omar Fall 2La capitale de la Petite Côte, devenue depuis quelques années la deuxième ville la plus sportive du pays après Dakar, a décidé de se doter d’une association regroupant les spécialistes locaux de la presse afin d’accompagner le mouvement. C’est ainsi que l’Association de la presse sportive de Mbour (Apsm) a été portée sur les fonts baptismaux hier au stade Caroline Faye, avec pour président Samba Oumar Fall, le correspondant local du « Soleil ». Avec 3 clubs en L1 de football et d’autres en National 1 et 2, des équipes évoluant dans l’élite du basket et du handball national, un « roi des arènes » en la personne de Bombardier, Mbour a également toujours été un creuset d’où ont éclos de grands champions de judo tels Khalifa Diouf, Atmane Guèye « Cobra » voire feu Amara Dabo.

L’Apsm qui regroupe des spécialistes locaux évoluant autant dans le privé que dans le public, se donne ainsi pour ambition « accompagner le dynamisme sportif du département », selon un communiqué publié à l’issue de la réunion. La nouvelle entité se propose aussi de « constituer un lien entre les différentes composantes sportives du département et les lecteurs et autres passionnés de sport » ; et de se battre pour le respect des droits essentiels à l’accomplissement, dans les meilleures conditions, de la mission de ses membres. Autant dire que la défense des intérêts et droits des journalistes sportifs locaux sera un axe important de son action.

Le volet formation de ses membres, à travers des sessions et ateliers spécialisés, figure aussi en bonne place dans le programme d’activités de l’Apsm qui, en outre, envisage d’organiser de grandes manifestations comme la « fête des Sportifs » pour rendre hommage aux meilleurs sportifs locaux de l’année.

COMPOSITION DU BUREAU : Président : Samba Oumar Fall ; 1er vice-président : Abdou Diouf ; 2e vice-président : Alassane Diallo ; Secrétaire général : Samba Niébé Ba ; Secrétaire général adjoint : André Bakhoum ; Trésorier général : Adama Diop ; Trésorier général adjoint : Chérif Ndiaye ; Chargé communication et formation : Thierno Daff ; Adjoint : Idy Niang

Chargé relations extérieures : Aliou Badara Ciss ; Adjoint : Kang Diop ; Organisation : Salif Makou ; Adjoint : Djiby Thiombane


{nice1}

Taekwondo, tournoi qualificatif aux JO : Quatre « Lions » à Agadir en quête de ticket pour Rio

Taekwondo logoAgadir, au Maroc, accueille à partir de ce vendredi et pour deux jours, le Tournoi africain de taekwondo qualificatif pour les prochains Jeux olympiques. Le Sénégal y sera représenté par quatre taekwondistes, 2 messieurs Balla Dièye (-68kg) et Gorome Karé (-80kg) et 2 dames Bineta Diédhiou (-57kg) et Khady Fall, qui sont sur place depuis mercredi.

Dans sa catégorie des (-68kg), le porte drapeau du Sénégal aux derniers Jeux africains sera opposé à une horde de combattants puisque son contingent compte le plus d’aspirants à une place aux JO. Ils seront, en effet, 20 à descendre sur le tatami pour remporter la palme. Balla Dièye qui est un habitué des podiums du continent aura tout de même fort à faire face à des adversaires aguerris contre lesquels il devra hausser le niveau pour honorer son rang. Son compère Gorome Karé aura moins de marches à gravir pour se hisser en finale et espérer toucher au Graal. Sa catégorie ne compte que 11 concurrents à la chasse de places pour Rio. Bineta Diédhiou rêve également de goûter de nouveau à la chaleur olympique après Londres en 2012. Mais à l’escale d’Agadir sur le chemin de Rio, elle sera en compétition avec dix autres concurrentes, selon le programme officiel.

Des tireuses dont certaines déjà présentes aux Jeux africains contre lesquelles l’ancienne championne du monde francophone doit confirmer. Si les trois premiers athlètes sont boursiers olympiques et évoluent à l’extérieur, la locale du contingent est Khady Fall qui est pensionnaire du Cneps de Thiès.

O. POUYE


{nice1}

7ème Edition Rip Curl Africa Tour : 24 surfeurs attendus ce week-end pour l'étape dakaroise

SurfLe Surfer’s Paradise de Dakar accueille, samedi et dimanche, les épreuves de surf comptant pour la première étape de la 7ème édition du Rip curl Africa Tour dont le coup d’envoi sera donné à Dakar pour l'occasion. 24 surfeurs africains dont 12 nationaux sont appelés à y prendre part. Pour Oumar Séye, vice-président de la Fédération sénégalaise de surf et président du tournoi, il s'agit d'une nouvelle étape dans l'organisation de cette compétition regroupant les meilleurs surfeurs africains. 12 Sénégalais seront donc dans la masse pour apporter la réplique à leurs homologues venus du Cap-Vert, de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Congo et du Maroc. C'est d'ailleurs ce dernier pays qui a vu un de ses fils rafler la mise en 2015. Ce qui fait dire à M. Séye que les surfeurs locaux feront tout pour s’imposer à domicile, en attendant de reprendre le chemin des autres pays où ils ne seront plus que six à poursuivre l'aventure. Notamment « le Cap-Vert qui doit prendre le relais du Sénégal, la semaine prochaine ».

Faisant la genèse de cette manifestation devant la presse hier, Oumar Séye a estimé que beaucoup de chemin a été parcouru. Ainsi, de Ngor Surf Trophée à ses débuts en 2009, la compétition s'est muée à un circuit ouest-africain avant de devenir continental l'an dernier avec une excursion dans certains pays comme le Maroc. C'est d'ailleurs ce pays qui va accueillir l'épilogue du tournoi avec deux tournois (à Dahla et Agadir) dont une ultime épreuve prévue en fin d'année après celles de Praia, Accra, Abidjan et Pointe-Noire.

Avec un budget global de 500 000 dollars (environ 250 millions de FCfa), le tournoi prime le vainqueur de chaque étape (Price Money) avec un cachet de « 1.000 euros et 2.000 euros pour le gagnant de l'épreuve finale au Maroc ». Le tournoi allie sport et environnement avec un accent particulier mis sur le nettoyage des océans. Selon le directeur du Rip Curl international, François Payot cette épreuve promeut cet aspect important pour attirer les touristes en plus des sportifs.

Pour rappel, c’est le Marocain Abdel El Harim qui avait remporté l’étape dakaroise de cette compétition devant les Sénégalais Assane Mbengue et Cherif Fall. Et au classement par équipes, le dernier mot était revenu au Sénégal. Lors de cette édition, cinq nations africaines étaient représentées : le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Congo et le Cap-Vert.

Ousseynou POUYE


{nice1}

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday46989
mod_vvisit_counterYesterday309759
mod_vvisit_counterThis week46989
mod_vvisit_counterLast week2250782
mod_vvisit_counterThis month2297771
mod_vvisit_counterLast month7687916
mod_vvisit_counterAll days146454245

We have: 3125 guests, 292 bots online
Your IP: 195.149.84.162
Mozilla 5.0, Windows
Today: Feb 08, 2016