En route - CAN 2013

Une couronne africaine très convoitée

Trophee canLa Can 2013, qui débute demain en Afrique du Sud, s'annonce plus ouverte que jamais. La Côte d'Ivoire de Drogba, avide d'effacer ses dernières déconvenues, les ambitieux représentants maghrébins ou le Ghana sont en première ligne pour succéder au palmarès à la Zambie d'Hervé Renard.

Un an tout juste après l'édition organisée en Guinée équatoriale et au Gabon, la Coupe d'Afrique des nations reprend ses droits (19 janvier-10 février), la Confédération africaine (Caf) ayant désormais décidé de faire disputer son principal tournoi les années impaires pour ne pas entrer en concurrence avec les Mondiaux et les Euros.

Initialement, c'est la Libye qui aurait dû avoir les honneurs de l'organisation. Mais la guerre civile débutée en février 2011 et qui a abouti à la chute du régime de Mouammar Kadhafi a logiquement poussé la Caf à revoir ses plans et à délocaliser la Can en Afrique du Sud. En confiant les clés de son épreuve-reine à la nation arc-en-ciel, la Caf avait ainsi l'assurance de bénéficier d'infrastructures de qualité, héritage du Mondial 2010.

L'enchaînement de deux Can en l'espace de douze mois est du pain bénit pour la Côte d'Ivoire et sa fameuse « génération dorée », toujours sous le choc du cruel échec aux tirs au but en finale contre les Zambiens en 2012. Dirigés par le novice Sabri Lamouchi, les Eléphants se voient offrir une séance de rattrapage idéale et une dernière occasion de porter le monument Didier Drogba au sommet du continent aux côtés des autres stars de la sélection (les frères Touré, Salomon Kalou, Gervinho). A bientôt 35 ans (le 11 mars), l'ancien buteur de Chelsea s'est peut-être libéré d'un poids en remportant enfin la Ligue des champions avec Chelsea. Il ne lui reste plus qu'à mettre fin à la malédiction ivoirienne à la Can (vainqueur en 1992 mais finaliste malheureux en 2006 et 2012) avant un ultime défi avec son équipe nationale : le Mondial 2014 au Brésil.

Groupes can 20123Le Maghreb en force

En l'absence du Cameroun d'Eto'o et de l'Egypte, détenteur du record de victoires (7), la voie semble libre pour les Ivoiriens mais la méfiance reste de mise, puisque la non-qualification de ces deux géants continentaux en 2012 n'avait pas empêché les Eléphants d'échouer en finale. Le tirage au sort leur a, en outre, réservé une mauvaise surprise en les faisant côtoyer des adversaires de gros calibre au 1er tour (la Tunisie, l'Algérie, le Togo dans le groupe D). Une fois cette phase initiale franchie, qui pourrait de nouveau gâcher les plans des Ivoiriens?

L'effet de surprise ne jouera plus, en tout cas, en faveur de la Zambie, portée l'année dernière par le souvenir du crash aérien de 1993 qui avait décimé son équipe nationale à Libreville, à quelques kilomètres seulement du lieu de la finale.

Il faudra aussi se méfier des pays du Maghreb, venus en force. Le Maroc, reversé dans un groupe A à sa portée (avec l'Afrique du Sud, l'Angola et le Cap-Vert), peut déjà espérer une place en quarts de finale après le fiasco de 2012 (élimination au 1er tour). La Tunisie du prodige Msakni, qui n'a pas particulièrement convaincu en matches de préparation, devra s'extraire du « groupe de la mort » avant d'envisager un éventuel couronnement.

Tout comme l'Algérie, de retour à la Can sous les ordres de Vahid Halihodzic. La discipline de fer légendaire du technicien franco-bosnien, alliée à quelques talents individuels (Feghouli, Boudebouz), pourrait toutefois permettre aux Fennecs de voir loin.

Il ne faudra pas non plus négliger le Ghana. Même privé de nombreux cadres (les frères Ayew, Essien, Boateng, Muntari), les Black Stars sont devenus des habitués des places d'honneur ces dernières années (demi-finales en 2008 et 2012, finale en 2010).

Pour l'Afrique du Sud, le pays-hôte, le souvenir de l'unique sacre continental, obtenu en 1996 à la maison, est encore vivace et fait fantasmer tout un peuple. Mais les Bafana Bafana ne possèdent pas, sur le papier, les armes pour se mêler à la lutte pour le titre.

Enfin, quel sera l'impact du conflit malien sur le parcours des Aigles ?

La magie de Claude Le Roy, qui fêtera sa 7e Coupe d'Afrique avec la Rd Congo (un record), opérera-t-elle encore?

Autant d'enjeux pour une Can dont le vainqueur obtiendra un billet pour la Coupe des confédérations au Brésil (du 15 au 30 juin).

 

(AFP)

Visa d’entrée en Afrique du Sud : Toujours pas de happy end !

PasseportEncore une journée, hier, qui n’a pas servi à grand-chose aux journalistes sénégalais dûment accrédités sur la CAN 2013 qui débute demain à Johannesburg, mais qui attendent toujours de disposer du fameux visa d’entrée en Afrique du Sud.

Ils s’étaient massivement retrouvés devant l’ambassade sud africaine à Dakar avant de retourner, bredouilles, à leur rédaction en fin de journée.

Non répertoriés auprès de Comité local d’organisation (LOC) -normal puisque dépendant plutôt de la Commission Presse de la Confédération africaine de football (CAF)-, ils ne sauraient bénéficier du sésame sans une lettre officielle de l’instance dirigeante du football africain. Les documents envoyés à cette dernière par la Fédération sénégalaise de football (FSF) ? Ils n’engagent pas plus l’ambassade que les confirmations des accréditations par la CAF que tous les postulants au visa ont produites dans leur dossiers.

Pourtant des confrères d’autres pays ont assuré que sur la seule foi de cette confirmation, ils ont pu décrocher le fameux visa. Alors, y a-t-il un problème avec la presse sénégalaise ? Les acteurs involontaires et malheureux de ce drôle de feuilleton qui n’en finit pas ne sont pas loin de le penser. N’empêche, ils continuent d’activer tous les leviers susceptibles de les aider à résoudre le problème. Des mails ont à nouveau été envoyés à la CAF et au LOC ; mais ni l’une ni l’autre n’avaient encore réagi hier en début de soirée. Le président de la FSF, Me Augustin Senghor, actuellement à Johannesburg, a également promis hier soir, de s’occuper personnellement du dossier ce matin. En attendant, peut-être aujourd’hui, un signe venant d’Afrique du Sud, le ministère des Affaires étrangères s’est également saisi de la question dans l’après-midi d’hier.

Si, malgré tout, ça continuait à coincer, les premiers journalistes sénégalais sur la CAN ne pourraient débarquer en terre sud africaine, dans le meilleur des cas, que mardi prochain. Et rateraient ainsi tous les matches de la 1ère journée de cette CAN 2013. Encore une nouvelle journée d’espoirs… déçus qui pointe, ou enfin le happy end ?


Babacar K. NDIAYE

Maroc : Le milieu Mehdi Namli forfait, Hafidi en renfort

Mehdi MarocLe milieu de terrain Mehdi Namli, blessé à un genou, est forfait en sélection du Maroc pour la Can 2013, qui débute samedi en Afrique du Sud, et il est remplacé dans le groupe par Abdelilah Hafidi, a annoncé hier le médecin de la sélection, Abderrazak Hifti.

Namli, 25 ans, du club de Tetouan, s'est tordu le genou gauche mardi à la dernière minute du match amical (0-0) entre le Maroc et le club sud-africain de Bidvest Wits, a indiqué le Dr Hifti dans une vidéo postée sur le site de la Fédération.

Le diagnostic d'une rupture du ligament croisé antérieur a été aussitôt établi, l'Imagerie par résonance magnétique (Irm) faisant en outre apparaître une lésion du ménisque ainsi qu'une « contusion osseuse ». Namli devra subir une opération à son retour au Maroc, selon la même source.

Il est remplacé par Abdelilah Hafidi, du Raja Casablanca, qui était le 24e joueur de la liste établie par le sélectionneur Rachid Taoussi.

(AFP)

Ethiopie : Une prime individuelle de 50 millions de FCfa en cas de victoire finale

Fede Ethiopie 2La Fédération éthiopienne de football (Eff) ne fait pas les choses à moitié : pour le retour en phase finale de la Can des Antilopes Walya après plus de trente ans d'absence, l'instance a promis la somme de 100.000 dollars (environ 50 millions de FCfa) pour chaque joueur éthiopien en cas de victoire finale.

Pour rappel, les coéquipiers de Saladin Seid affronteront successivement dans le groupe C la Zambie, le Burkina Faso et le Nigeria.

(AFP)

Les Aigles baissent leurs primes de 40 pour cent

Aigles 1Les joueurs de l'équipe malienne de football présents pour la CAN 2013 (19 janvier-10 février) ont décidé « de baisser substantiellement leurs primes de qualification en guise de solidarité », a appris l'APS auprès de la Fédération malienne de football (FMF).

 

« Les joueurs ont décidé de baisser leurs primes par rapport à ce qu'ils ont touché l'année dernière (CAN 2012). Cette baisse atteindra quasiment les 40 pour cent », a expliqué Moussa Konaté, le chargé de l'équipe nationale à la FMF, dans un entretien téléphonique avec l'APS.

 

Les armées française et malienne ont lancé une vaste opération de reconquête du Nord du Mali aux mains des groupuscules islamistes depuis plus de neuf mois.

 

Cet engagement a suscité un élan de solidarité au Mali où toutes les couches de la population ont décidé de participer à l'effort de guerre par des soutiens financiers et/ou des dons de sang.

 

Si tout se passe bien en Afrique du Sud autour des Aigles, le premier vice-président de la Fédération malienne de football a reconnu qu'il est difficile de « faire l'impasse sur la situation douloureuse » vécue par le Mali.

 

« Mais les joueurs qui sont passés à Bamako pour leur stage ont remarqué la ferveur des populations et leurs attentes pour cette compétition », a souligné ce responsable fédéral, actuellement présents à Port-Elizabeth où sont basés les Aigles.

 

Et le premier vice-président Moussa Konaté de poursuivre en indiquant que l'équipe malienne sait qu'en ces moments, « elle est le symbole de l'unité nationale ».

 

« Nous n'avons aucun doute que les joueurs vont mouiller le maillot et défendre le drapeau national et dans ce sens, il n'y a pas besoin de faire de grands discours », a expliqué M. Konaté, par ailleurs président du Club olympique de Bamako (élite malienne).

 

Le Mali, troisième à l'issue de la dernière CAN jouée au Gabon et en Guinée Equatoriale, jouera dans le groupe B de la CAN 2013, en compagnie du Ghana, du Niger et de la RD Congo.

 

Source: APS

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday55153
mod_vvisit_counterYesterday110565
mod_vvisit_counterThis week165718
mod_vvisit_counterLast week793723
mod_vvisit_counterThis month55153
mod_vvisit_counterLast month3294803
mod_vvisit_counterAll days113897465

We have: 805 guests, 2 members online
Your IP: 54.90.42.156
 , 
Today: Sep 01, 2014