Football

CAN-2015 : L’Algérie et le Cap-Vert ont leurs billets pour le Maroc

L’Algérie et le Cap-Vert sont les deux premières équipes à avoir gagné hier leurs billets pour la Can-2015 au Maroc.

GROUPE A - L’AFRIQUE DU SUD PIETINE : L’Afrique du Sud, qui n’était pas présente au Mondial brésilien, a manqué l’occasion de se qualifier, avec un nul à domicile contre le Congo (0-0). Car dans le même temps, l’autre résultat aurait été favorable aux « Bafana Bafana » s’ils avaient gagné, puisque le Soudan a été battu au Nigeria, champion d’Afrique en titre (3-1).
Résultats d’hier :
Afrique du Sud - Congo 0 – 0 ; Nigeria - Soudan 3 – 1

GROUPE B - L’ALGERIE Y EST : Christian Gourcuff a su conserver l’élan de la sélection algérienne, 8e de finaliste au Brésil sous les ordres de Vahid Halilhodzic. Avec leur quatrième succès en quatre matches face au Malawi (3-0), les « Fennecs » sont qualifiés. Surprise dans l’autre match avec l’improbable défaite à domicile du Mali contre l’Ethiopie (3-2).
Résultats d’hier :
Algérie - Malawi 3 – 0 ; Mali - Ethiopie 2 – 3

GROUPE. C - LE GABON GARDE LES DEVANTS : Le Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang a conservé la tête de cette poule en ramenant un point de son déplacement au Burkina (1-1). Dans l’autre rencontre, le Lesotho a pris une gifle en Angola (4-0).
Résultats d’hier :
Burkina - Gabon 1 – 1 ; Angola - Lesotho 4 – 0

GROUPE D - LE CAMEROUN SEREIN :
Après son désastreux Mondial, la Cameroun reprend des couleurs et se dirige vers la qualification après son succès 2 à 0 contre la Sierra Leone. La Côte d’Ivoire de Hervé Renard a rechuté contre la République démocratique du Congo au terme d’un match fou (4-3).
Résultats d’hier : Côte d’Ivoire - Rd Congo 3 – 4 ; Cameroun - Sierra Leone 2 – 0

GROUPE E - LE GHANA BIEN PARTI : Le Ghana, qui a battu la Guinée 3-1, est bien parti pour se qualifier. Dans l’autre match, le Togo s’est également bien placé en dominant l’Ouganda (1-0).
Résultats d’hier :
Ghana - Guinée 3 – 1 ; Togo - Ouganda 1 – 0

GROUPE  F - LE CAP-VERT PASSE : Le Cap-Vert a battu le Mozambique 1 à 0 et a le droit d’aller au Maroc. Dans l’autre affiche, la Zambie a corrigé le Niger (3-0). Le Cap-Vert, en cas d’égalité finale à trois avec la Zambie et le Mozambique, est assuré de terminer en tête de ce mini-championnat. C’est en effet la différence particulière (points pris face aux adversaires directs) qui prime en cas d’égalité.
Résultats d’hier :
Zambie - Niger 3 – 0 ; Cap-Vert - Mozambique 1 – 0

GROUPE G - LA TUNISIE EN TETE : A domicile, la Tunisie a battu (1-0) le Sénégal pour prendre la tête du groupe. Le Botswana est tombé sans surprise dans l’autre match face à l’Egypte (2-0).
Résultats d’hier :
Tunisie - Sénégal 1 – 0 ; Egypte - Botswana 2 – 0

(AFP)

{nice1}

Euro 2016 - Incidents Serbie – Albanie : L'Uefa ouvre des procédures disciplinaires

L'Union européenne de football (Uefa) a ouvert des procédures disciplinaires contre les fédérations de football de Serbie et d'Albanie, après l'arrêt du match entre ces deux pays mardi, a-t-elle indiqué hier. L'instance disciplinaire de l'Uefa examinera ce cas le 23 octobre. La Serbie est visée pour jet de fumigènes et projectiles, problème de gestion de spectateurs, envahissement du terrain par des supporters, organisation déficiente et usage de lasers. L'Albanie est visée pour refus de jouer et déploiement d'un drapeau illicite.
Les incidents à l'origine de l'interruption du match ont éclaté lorsque le stade a été survolé par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la "Grande Albanie", projet nationaliste visant à regrouper dans un même Etat les communautés albanaises des Balkans. Joseph Blatter, président de la Fifa, et Michel Platini, président de l'UEfa, ont condamné les incidents qui ont conduit à l'arrêt définitif du match de qualification à l'Euro-2016 Serbie-Albanie, via les réseaux sociaux mercredi. « Le football ne devrait jamais être utilisé pour des messages politiques. Je condamne fermement ce qui s'est passé à Belgrade », a twitté Joseph Blatter. Michel Platini s'est exprimé par le biais du compte twitter de son chef de presse, Pedro Pinto : « Le football est censé rassembler les gens et notre jeu ne doit pas être mêlé à toute forme de politique. Les scènes à Belgrade (mardi soir) étaient inexcusables ».


(AFP)

{nice1}

Eliminatoires de la Can 2015 : Les premiers billets distribués aujourd’hui ?

La quatrième journée des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations 2015 devrait permettre de connaître aujourd’hui les premiers pays à décrocher leur billet pour l’épreuve, pour l’heure maintenue du 17 janvier au 8 février 2015 alors que le pays hôte, le Maroc, avait demandé le report de la compétition en raison d’Ebola. Les deux premiers de chaque groupe ainsi que le meilleur 3e seront qualifiés pour l’épreuve.

GROUPE A : L’Afrique du Sud, qui n’était pas présente au Mondial brésilien, n’est plus très loin d’une jolie revanche. S’ils battent le Congo et que dans le même temps le Soudan ne s’impose pas au Nigeria, les « Bafana Bafana » seront qualifiés. Le Nigeria, champion d’Afrique en titre, doit de son côté absolument réagir après un départ catastrophe (1 nul et 2 défaites).
Programme : 16h00 (Gmt) : Nigeria – Soudan ; 18h05 : Afrique du Sud - Congo

GROUPE B : Christian Gourcuff a su conserver l’élan de la sélection algérienne, 8e de finaliste au Brésil sous les ordres de Vahid Halilodzic. S’ils décrochent lors de la réception du Malawi leur quatrième succès en quatre matches, les « Fennecs » seront qualifiés. Un match nul peut même leur suffire dans le cas, certes improbable, d’une défaite à domicile du Mali contre l’Ethiopie.
 Programme : 18h00 : Mali – Ethiopie ; 19h30 : Algérie - Malawi

GROUPE C : Dans ce groupe homogène et moyennement relevé, c’est le Gabon qui pourrait décrocher le premier ticket pour le Maroc. Il faudra pour cela aux Gabonais s’imposer au Burkina et espérer que le Lesotho ne gagne pas en Angola.
 Le programme : 16h00 : Angola – Lesotho ; 18h00 : Burkina - Gabon

GROUPE D : Après son désastreux Mondial, la Cameroun reprend quelques couleurs. Lui aussi peut se qualifier dès aujourd’hui à condition de battre la Sierra Leone et que la Côte d’Ivoire de Hervé Renard domine la République démocratique du Congo dans l’autre match.
 Le programme : 14h00: Cameroun - Sierra Leone ; 17h00: Côte d’Ivoire - Rd Congo

GROUPE E : Il n’y aura pas de billet distribué ce jour dans ce groupe E qui reste très ouvert. Invaincu, le Ghana conserve les meilleures chances de qualification et sera très bien placé s’il bat la Guinée. Dans l’autre match, le Togo cherchera à confirmer contre l’Ouganda son succès du match aller à Kampala.
 Le programme : 15h00: Togo – Ouganda ; 16h00: Ghana - Guinée

GROUPE F : Les deux leaders, le Cap-Vert et le Mozambique se retrouvent à Praia après le succès, samedi, du Mozambique (2-0). Les deux équipes restent bien placées pour la qualification et le vainqueur éventuel ferait un grand pas vers le Maroc. Car la Zambie et le Niger, qui s’affrontent dans l’autre match, n’ont toujours pas gagné.
 Le programme : 16h00: Zambie – Niger ; 17h30: Cap-Vert - Mozambique

GROUPE G : La Tunisie et le Sénégal font la course en tête au moment de s’affronter à Tunis. Le vainqueur de ce choc, s’il y en a un, sera qualifié si le Botswana crée la surprise dans l’autre match face à une Egypte à la peine.
Le programme : 17h00 : Egypte – Botswana ; 19h15 : Tunisie - Sénégal

(AFP)

{nice1}

Tunisie - Sénégal : Le cœur à Monastir, l’esprit au Caire

Un match nul à défaut d’une victoire, la mission des « Lions » à Monastir résume à ça. Cinq jours après avoir manqué le coche à domicile, les joueurs d’Alain Giresse ne peuvent pas se permettre le droit de perdre ce soir face à la Tunisie. L’Egypte n’est plus loin.
Une défaite pourrait avoir des conséquences très fâcheuses pour le perdant. Déjà que leur première place du groupe est fortement menacée depuis le match nul concédé vendredi dernier à Dakar, les « Lions » ne doivent pas se louper au risque de perdre définitivement le contrôle du groupe G de ces éliminatoires à la Can 2015. En fait, le premier acte poussif de la bande à Sadio Mané n’a pas permis à l’optimisme de tenir sur des piliers solides. Mais l’espoir n’est pas pour autant asphyxié dans une petite boite à rendre la mission impossible. Oui, ils peuvent le faire car, au football, tout est possible. Ils ont les armes pour réaliser une belle opération à Monastir. Il ne faut toutefois pas se le cacher, les « Aigles de Carthage » qui ont parfaitement négocié leur voyage il y a cinq jours, se trouvent aujourd’hui dans une posture bien plus confortable que celle de Papiss Demba Cissé et ses coéquipiers. Mais, les paris sont ouverts. Les « Lions » sont les outsiders, les Tunisiens, les favoris. Du moins sur le papier. Au regard de la manche aller, les poulains George Leekens qui jouent à domicile semblent en effet plus armés que les visiteurs.
  Le point plus que précieux décroché en terrain adverse y est pour beaucoup. En fait, ce point glané à Dakar pèsera très lourd sur ce match retour dont le résultat devrait donner des indications plus claires sur l’avenir des protégés d’Alain Giresse, sachant qu’au même moment au Caire l’Egypte, victorieuse (2-0) à l’aller, accueillera le Botswana pour une seconde manche qui s’apparente fort à une simple formalité. Le match se jouera donc sur deux fronts. Le cœur à Monastir, l’esprit au Caire. Au moment de fouler la pelouse du stade Mustapha Ben Jennet, ce soir, la pression sera énorme, plus peut-être du côté sénégalais. Un déplacement à hauts risques pour les « Lions » qui ont, sans doute, compris que les contours de la qualification devraient se dessiner dans cet enfer du Nord tunisien, après le retour dans la course des « Pharaons ». Une rencontre qu’ils se doivent de négocier comme leurs adversaires ont réussi à le faire à l’extérieur sans gros dégâts. Pour y parvenir, il faudra gérer beaucoup de paramètres : l’environnement, l’arbitre, l’adversaire, la tactique de guerre… Car l’adversaire a montré de quoi il est capable.

Ils vont jouer sur les nerfs
 Alain Giresse et ses hommes ont pu décortiquer le message. Le comportement agaçant, la maîtrise technique, la discipline tactique dont les coéquipiers de Wahbi Khazri ont fait montre lors de la première manche suffisent comme arguments. Ils savent jouer au foot, ils savent provoquer et ça suffit pour reconnaître que ce ne sera pas une mince affaire pour les « Lions » et leur entraîneur qui devront présenter des arguments très solides pour survivre à l’enfer promis. Pour s’en sortir, il faudra offrir bien plus qu’un visage de résistant, en vouloir plus que l’adversaire sans être trop gourmand. Comme les Tunisiens à Dakar, il faut y aller avec intelligence, rester solide défensivement et profiter au maximum de toute occasion qui se créera. Il faudra surtout éviter d’encaisser en premier un but, connaissant bien sûr la nature provocatrice et tricheuse des Tunisiens qui ont montré au match aller que tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins. C’est une certitude qu’ils vont jouer sur les nerfs, user de la provocation comme une arme redoutable, aux « Lions » de rester costauds mentalement pour ne pas tomber dans le piège de l’énervement. A Alain Giresse de jouer.

Wahany Johnson SAMBOU

{nice1}

Demande de report : Le Maroc n'a pas encore tranché en cas de refus

Le ministre des Sports, Mohammed Ouzzine, a assuré hier qu'aucune « décision définitive » n'avait encore été prise par le Maroc en cas de refus de sa demande de report de la Can-2015, mais souligné qu'il s'agissait d'une « responsabilité historique » face à la propagation d'Ebola. A presque trois mois du match d'ouverture à Marrakech, prévu le 17 janvier, le Maroc a demandé, vendredi dernier, le report de la plus importante compétition continentale, face à la propagation de l'épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 4.000 morts. La confédération africaine (Caf) a toutefois affirmé le lendemain maintenir les dates, et annoncé des réunions début novembre. Comme on lui demandait si la décision du royaume de ne pas organiser la Can en janvier était « irrévocable », M. Ouzzine a rétorqué qu'il était « encore trop tôt pour parler d'une décision définitive ». « On n'a pas encore tranché », « c'est une question qui va être traitée avec les responsables de la Caf (...). Nous avons convenu de nous réunir autour d'une table pour discuter ensemble des options techniques de cette demande de report », a-t-il expliqué. Le ministre marocain a laissé entendre que cette réunion pourrait avoir lieu avant les 2 et 3 novembre, dates jusque-là avancées par la Caf : « Le président (Issa Hayatou) a promis de voir son calendrier et revenir vers nous ».
Selon Mohammed Ouzzine, « le communiqué de la Caf est tout à fait normal », « nous comprenons la difficulté de la chose ». « Mais aujourd'hui, c'est une question de choix, de responsabilité historique », a-t-il enchaîné, rappelant que la demande marocaine se fondait « essentiellement sur le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), où il est question de chiffres et de dimension alarmante quant à la propagation du virus ».

(AFP)

{nice1}

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday15066
mod_vvisit_counterYesterday24980
mod_vvisit_counterThis week40046
mod_vvisit_counterLast week664382
mod_vvisit_counterThis month1897473
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days118708166

We have: 843 guests online
Your IP: 65.52.110.184
Msnbot udiscovery, 
Today: Oct 21, 2014