Football

Contribution : Statut de sportif de haut niveau

Discuter du paiement d’indemnités ou de primes aux sportifs qui ont vaillamment défendu les couleurs du Sénégal, montre un manque de considération de la part de nos dirigeants. Cela ne surprend guère qu’on entende nos basketteurs se plaindre des mauvaises conditions dans lesquelles ils ont participé au championnat du monde de basket en Espagne 2014, avec comme menu du pain enduit de thon qu’ils ont pris avant leur 1/8ème de finale.

MANQUE DE POLITIQUE SPORTIVE ET DE VISION
Tous ces manquements sont dus à une absence totale d’une réelle politique sportive tant du côté du ministère, des fédérations que du Cnoss. Une bonne politique sportive demande un travail d’évaluation, de détection, de préparation et d’entraînement des sportifs et devrait tenir compte de spécificités de chaque discipline. Le sport de haut niveau obéit à certaines exigences : une bonne préparation, une protection sociale et une prise en charge des aspects financiers. La préparation d’une compétition internationale se fait dans la durée et exige une augmentation du volume d’entraînement à quelques mois de l’événement.
 On prépare les JO sur quatre (4 ans). Les championnats du monde de karaté doivent se préparer sur deux (2) ans. Cela nécessite une planification stratégique des entraînements de l’athlète, une planification rigoureuse des compétitions auxquelles il devra participer, une évaluation régulière de ses performances et une prise en charge des frais de vie. C’est une feuille de route à concevoir et à mettre à la disposition de l’athlète qui doit lui-même suivre ses performances. Mais, à l’image du karaté, on gère les équipes nationales comme un "gorgorlou" gère son ménage. Les championnats du monde de karaté se dérouleront en Allemagne du 5 au 9 novembre 2014, et jusqu'à présent, la Fskda ne s’est pas encore prononcée sur sa participation. Les combattants ne savent plus à quels saints se vouer, alors que des athlètes comme Magatte Seck, médaillée d’or à l’Open de Paris 2014, peuvent nous valoir des médailles. Comment peut-on prétendre à des médailles dans ces conditions ?

VOLET FINANCIER
Un autre aspect important que le ministère, aussi bien que les fédérations, néglige, c’est le volet financier. La préparation d’une compétition de haut niveau suppose un aménagement de son temps de travail, pour les internationaux qui combinent le sport et le travail. La prise en charge des aspects financiers consiste à compenser cette perte sur le salaire dû à cet aménagement pour permettre à l’athlète de bien se préparer. Le manque à gagner qui en découle n’est même pas pris en charge par l’état pour certains athlètes à plus forte raison l’aide nécessaire à une bonne alimentation et au paiement des frais de transport. Il n’existe aucune politique de reconversion, ni aide aux internationaux en fin de carrière, alors qu’ils sont les seuls citoyens, avec le président de la République, à se faire jouer l’hymne national.
Le cas de la basketteuse Mame Diodio Diouf suffit pour justifier la nécessité d’une protection sociale avec des assurances qui couvrent les périodes de compétition.
Tout cela montre que l’athlète sénégalais ne doit ses résultats qu’à sa volonté et sa détermination de gagner. Les combattants de l’équipe nationale du Sénégal de karaté dormaient sur les tables du siège de la fédération en attendant la prochaine séance d’entraînement et n’avaient pas assez d’eau à boire durant les séances. Pour une discipline sur laquelle tous les ministres des Sports comptent pour avoir des médailles d’or, aux Jeux Africains, c’est vraiment manquer de considération à l’athlète sénégalais.
L'on nous parle actuellement d’un arrêté pour définir le statut de sportif de haut niveau. L’initiative est à saluer certes, mais on ne peut parler de sport de haut niveau sans y associer les principaux concernés. J’ose espérer qu’une vraie commission nationale, comme la Cnshn de la France, sera mise en place pour définir les grandes orientations de la politique nationale du sport de haut niveau. La Cnshn en France est présidée par le ministère des Sports et comprend des représentants de l’Etat, du Comité national olympique et sportif français, des sportifs de haut niveau, des entraîneurs, un arbitre ou juge sportif de haut niveau et des élus des collectivités territoriales. Un cadre légal et réglementaire qui fixe les relations entre le sportif de haut niveau et son environnement (État, fédérations, collectivités locales, partenaires privés) et l’accès aux différentes sources de financement doit être bien défini.

RECONVERSION
Ce statut devrait englober les questions de droit du travail, les questions sociales et d’assurance, les questions de formation professionnelle et les questions de reconversion. Mais tout ceci ne sera qu’une organisation de plus si l’Etat n’a pas la volonté de respecter ses engagements.
Le moment est venu, à mon avis, de reconnaître, de protéger et de respecter l’International dans toute sa dimension.

Mouhamed El Moctar DIOP
Ancien champion d’Afrique de karaté
Président de l’Association des internationaux de karaté
du Sénégal (AIKS)

{nice1}

Eliminatoires de la CAN 2015 - Sénégal – Tunisie : Les forfaits s’accumulent dans la Tanière

Le coach des « Lions » Alain Giresse doit se faire encore plus de cheveux blancs. Après le forfait de Cheikhou Kouyaté remplacé par Pape Guèye (Métalist Kharkiv, Ukraine), voici qu’il a appris l’indisponibilité de Mame Birame Diouf qu’il a dû suppléer à la va-vite par Pape Alioune Ndiaye (Bodo, Norvège). En plus, Lamine Sané, le capitaine des Girondins de Bordeaux qu’il avait tenu à maintenir dans sa liste pour la double confrontation face à la Tunisie lors des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2015, les 10 et 15 octobre courant, est passé hier sur le billard à Marseille. Le longiligne défenseur central ou latéral sera donc absent des prés entre « cinq et sept semaines ». Ce qui signifie qu’au-delà des deux matches contre les « Aigles de Carthage », Lamine Sané risque même de rater les deux dernières sorties des « Lions » qualificatives à « Maroc 2015 », en novembre face à l’Egypte et à Dakar pour la clôture contre le Botswana.   Alors, Giresse recourra-t-il dans l’immédiat à un troisième suppléant pour pallier l’absence de Lamine Sané ? Nous avons cherché à en avoir le cœur net auprès du principal concerné. Mais le technicien français nous a éconduits sans ménagement.
Lamine Sané, absent 5 à 7 semaines
Opéré hier à Marseille, Lamine Sané sera hors des terrains pour une durée de 5 à 7 semaines, soit plus d’un mois et demi. Absent lors des 2 dernières rencontres de Ligue 1, le défenseur central et capitaine de Bordeaux a été opéré « avec succès » d'une fissure au ménisque du genou droit, hier matin à Marseille, annoncent les Girondins. Son absence est évaluée à plus d’un mois. Un handicap pour les Girondins de Bordeaux qui avaient réussi leur rentrée en championnat. Premier leader de la présente saison de Ligue 1, son club est actuellement dauphin de l’Olympique de Marseille après 8 journées. En sélection, le Sénégal ne pourra plus compter sur lui pour le double choc du groupe G, contre la Tunisie des 10 et 15 octobre prochain et comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can 2015 au Maroc.
Un troisième forfait ajouté qui pourrait priver Alain Giresse de sommeil. Déjà privé de Cheikhou Kouyaté également pour raisons de blessures, le sélectionneur des « Lions » devra faire sans le capitaine des Girondins qui était au sommet de sa forme. Lamine Sané l’avait prouvé lors des précédentes sorties avec les « Lions » respectivement contre l’Egypte à Dakar (2-0) le 5 septembre dernier et le Botswana (2-0) à Gaborone, 5 jours plus tard.  

A. SAMBOU (avec l’Equipe)

{nice1}

Ligue européenne des champions : Paris terrasse le Barça et évite la crise, City ne relève pas la tête

Le PSG a évité la crise et frappé son premier grand coup de la saison en dominant le FC Barcelone (3-2), hier lors de la 2e journée de la Ligue des champions, alors que Manchester City n'a pas relevé la tête contre la Roma (1-1).

GROUPE E : Manchester City (ENG) - AS Rome (ITA) 1-1 :
Les Citizens, battus à Munich il y a deux semaines (1-0), ont une nouvelle fois déçu avec un nul qui complique déjà leur destin en C1. Kun Aguero a eu beau mettre les siens sur les bons rails, Francesco Totti a répliqué en devenant à 38 ans le plus vieux buteur de l'histoire de la compétition.  Dans l’autre match du groupe, le Bayern a décroché son 100ème succès européen face au CSKA Moscou (1 – 0) à l’Arena Khimki condamnée au huis clos pour des banderoles racistes brandies par les supporteurs moscovites la saison dernière chez les Tchèques de Viktoria Plzen

GROUPE F : PSG (FRA) - FC Barcelone (ESP) 3-2 :
Le PSG et Laurent Blanc peuvent souffler après l'énorme prestation face au grand Barça de Messi et Neymar. Les deux astres blaugrana ont été fidèles au rendez-vous avec une réalisation chacun mais les Parisiens ont réussi l'exploit de trouver la faille à trois reprises par David Luiz, Marco Verratti et Blaise Matuidi, alors que les Barcelonais n'avaient pas encore encaissé le moindre but cette saison, toutes compétitions confondues. Au bord de la crise après une entame de Ligue 1 et de Ligue des champions plus que poussive, le double champion de France et son entraîneur étaient sous haute pression.
Mais en dépit de l'absence de son atout-maître Zlatan Ibrahimovic, touché à un talon, le PSG a renversé la montagne catalane reformatée par Luis Enrique, arrivé cet été. Blanc respire et les propriétaires qataris, qui ont fait de la C1 leur objectif ultime, s'évitent des turbulences malvenues si tôt dans la saison. APOEL Nicosie (CYP) - Ajax Amsterdam (NED) ont de leur côté fait match nul (1-1).  

GROUPE G : Sporting Portugal (POR) - Chelsea (ENG) 0-1 : Mission accomplie sans trop forcer pour les Blues de Jose Mourinho. Après le faux-pas d'entrée à Stamford Bridge face à Schalke (1-1), ils ont parfaitement réagi. Schalke 04 (GER) et NK Maribor (SLO) se sont neutralisé 1-1
GROUPE H : Shakhtar Donetsk (UKR) - FC Porto (POR) 2-2;

BATE Borisov (BLR) - Athletic Bilbao (ESP) 2-1

Choc Atletico-Juventus, Arsenal attendu
Le vice-champion d'Europe, l'Atletico Madrid, est en quête d'un premier succès face à la Juventus Turin, lors du choc de la 2e journée de Ligue des champions aujourd’hui, marquée par la réaction attendue d'Arsenal face à Galatasaray.
GROUPE A : Atletico Madrid (Esp) - Juventus (Ita) (18h45 Gmt) :
Surpris à l'Olympiakos (3-2), le vice-champion d'Europe et champion d'Espagne doit se racheter devant son public de Vicente-Calderon. Mais la tâche s'annonce ardue contre la Juve, tenant de la Serie A depuis 3 ans et co-leader avec la Roma, qui a démarré la saison sur le même rythme que les précédentes.

Malmö FF (Sue) - Olympiakos (Gre) (18h45 Gmt) : Les Grecs ont causé une petite surprise en dominant l'Atletico il y a deux semaines. Ils partiront donc favoris en Suède malgré une alerte survenue samedi avec un surprenant revers sur la scène domestique à Atromitos (1-0).

 GROUPE B : Bâle (Sui) - Liverpool (Ang) (18h45 Gmt) :
Rien ne va plus chez les Reds qui n'ont gagné aucun match de championnat en septembre et n'ont dominé que péniblement les Bulgares de Ludogorets à Anfield (2-1) pour leurs débuts en Ligue des champions.
Un sursaut s'avère impératif pour éteindre l'incendie et ne pas faire de ce retour en C1 un fiasco après 5 ans d'absence. Le dauphin de Manchester City en Angleterre lors de l'exercice précédent n'est assuré de rien en Suisse même si le Fc Bâle, étrillé par le Real Madrid le 16 septembre (5-1), reste largement prenable.
 Ludogorets (Bul) - Real Madrid (Esp) (18h45 Gmt) : Les Bulgares peuvent trembler avant de se frotter à l'armada madrilène et on voit mal comment ils pourront résister à la puissance offensive de Ronaldo, Bale, James et consorts, auteurs de 20 buts toutes compétitions confondues sur les 14 derniers jours.

GROUPE C : Zenit Saint-Pétersbourg (Rus) - Monaco (Fra) (16h00 Gmt) :
Les deux vainqueurs de la première journée se retrouvent avec l'idée de pousser cet avantage. Monaco avait lancé sa saison à la faveur d'une victoire en Ligue des champions (1-0 contre Leverkusen), certes assez heureuse. Mais elle se rend en Russie après avoir rechuté (1-0 à Nice). A Saint-Pétersbourg, il faudra sans doute beaucoup défendre : le Zenit de Hulk et Kerzhakov n'y a perdu que 4 fois (pour 30 victoires) en 12 ans et 49 matches européens. Et puis, l'équipe d'Andre Villas-Boas, si elle a concédé le 0-0 samedi à domicile face au Spartak Moscou, restait sur une série de 13 victoires consécutives toute compétitions confondues, dont 8 d'affilée en ouverture du championnat russe, un record.
 Leverkusen (All) - Benfica (Por) (18h45 Gmt) : Battues lors de leur entrée en lice, les deux équipes sont déjà sous pression dans ce groupe homogène. Les deux clubs connaissent un bon début de saison domestique : Leverkusen est 3e à 3 points du Bayern en Allemagne, tandis que Benfica est un leader invaincu au Portugal. Il s'agit désormais pour eux de se lancer en Europe.

GROUPE D : Arsenal (Ang) - Galatasaray (Tur) (18h45 Gmt) : Les Gunners vont-ils enfin décoller ? Les hommes d'Arsène Wenger n'ont signé qu'une victoire sur leurs 6 derniers matches toutes compétitions confondues, et se sont surtout inclinés d'entrée à Dortmund (2-0). Arsenal n'a jamais encaissé à domicile le moindre but d'une équipe turque. Galatasaray de son côté a également mal démarré avec un nul arraché à Istanbul face à Anderlecht (1-1), et a du mal à marquer (5 buts en 5 matches toutes compétitions confondues, dont 3 de Burak Yilmaz).

Anderlecht (Bel) - Dortmund (All) (18h45 Gmt) : Anderlecht échappera-t-il à la dernière place du groupe à laquelle il a achevé ses 7 dernières campagnes de C1? Le club belge a pris un bon point à Galatasaray et demeure invaincu cette saison en 11 matches toutes compétitions confondues. Cela va beaucoup moins bien pour Dortmund, à l'arrêt depuis 3 matches en Bundesliga (2 revers et 1 nul). Le Borussia a cependant un bon coup à jouer à Bruxelles pour s'emparer de la tête du groupe.

(AFP)

{nice1}

Nigeria : Amaju Pinnick, nouveau président de la fédération

La Fédération nigériane de football (Nff) a élu, avant-hier, son nouveau président, Amaju Pinnick. Cette élection à la Nff a été le théâtre d’une nouvelle bataille d’influence entre le pouvoir nigérian et la Fédération internationale (Fifa).
Le favori de l’élection qui se retire du scrutin dans des conditions ambiguës ; l’organisateur du vote interpellé ; un président désigné dans le chaos… La Fédération nigériane (Nff) a, une nouvelle fois, été le théâtre d’une bataille d’influence entre les autorités nigérianes et la Fédération internationale de football (Fifa). Amaju Pinnick, le patron du club Warri Wolves, a été élu dans un climat délétère, le 30 septembre 2014 à Warri. Il s’est imposé au second tour. Il pointait pourtant derrière l'homme d'affaires Shehu Dikko. Ce dernier se serait cependant retiré selon le comité d’organisation du vote. Des journalistes nigérians, eux, affirment que Shehu Dikko a été mis à l’écart… Cette disqualification serait intervenue après que l’organisateur du vote a été interpellé par des agents des services de renseignement d'Etat.
  De fait, le gouvernement tente de contrôler la Nff depuis la fin de la Coupe du monde 2014. Le président sortant, Aminu Maigari, accusé de corruption, avait ainsi été démis de ses fonctions et arrêté à son retour du Brésil. Le gouvernement nigérian avait notamment désigné un administrateur provisoire. Cette décision avait immédiatement déclenché la colère de la Fifa et une suspension internationale. Aminu Maigari avait été réintégré, avant d’être à nouveau mis à l’écart. La Fifa avait également annulé l'élection de Chris Giwa, fin août. Reste à savoir comment la Fifa réagira à la désignation d’Amaju Pinnick.

{nice1}

LIGUE 1 : Mbour Petite Côte compte sur Karim Mané pour jouer les grands rôles

Le Touré Kunda, devenu Mbour Petite Côte (Mpc), veut repartir sur de nouvelles bases. Ainsi, pour redonner une nouvelle dynamique à l’équipe, les dirigeants ont recruté Karim Mané, qui a paraphé, dimanche, un contrat d’un an renouvelable.
Karim Mané, désormais ex-entraîneur du Duc, a pris les rênes de l’équipe de Mbour Petite Côte (Mpc). Le technicien devra faire mieux que Pape Sylla Bâ dit « Vieux », engagé par le club en octobre 2013 et limogé par la direction le mardi 29 avril 2014 pour insuffisance de résultats. Un challenge très costaud pour Karim Mané qui n’a pourtant pas réussi à sauver le Duc de la relégation après une présence de 13 ans au sein de l’élite. Mais l’ancien entraîneur du Diaraf et du Centre Aldo Gentina entend bien le relever. « Je suis un homme de défi et nous allons travailler pour qu’ensemble, nous puissions bâtir un grand club à Mbour », a dit Mané. Pour le technicien, l’objectif assigné par les dirigeants du club est de figurer parmi le quatuor du championnat de Ligue 1. « Ce n’est pas une ambition démesurée de vouloir faire partie des 3 premiers du championnat. Si nous parvenons à faire mieux aussi, ce sera un bonus », a indiqué Karim Mané, qui a remercié le président Mbaye Diouf Dia pour sa confiance.
  Le club entrera en regroupement fermé à partir du 20 octobre et ce sera une occasion pour les joueurs de découvrir leur nouveau coach. Mais auparavant, le club va organiser des tests du 10 au 20 octobre pour détecter les meilleurs joueurs du département qui vont compléter l’effectif de la saison dernière. « L’ossature de l’équipe sera conservée avec quelques renforts dans tous les secteurs du jeu », a fait savoir le technicien. Le démarrage du championnat est prévu en mi-novembre avec une première journée qui se jouera le 15 novembre.

Samba Oumar FALL

{nice1}

Edition du jour

Archives numériques

archives

Special Popenguine 2014

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Nos partenaires

 Vignette agetip bicis vignette
lonase vignette uasaid
unicf HUAW vignette apanews

Cres

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday63205
mod_vvisit_counterYesterday118998
mod_vvisit_counterThis week550085
mod_vvisit_counterLast week663907
mod_vvisit_counterThis month182203
mod_vvisit_counterLast month2968381
mod_vvisit_counterAll days116992896

We have: 1199 guests, 1 members online
Your IP: 65.55.219.88
Msnbot udiscovery, 
Today: Oct 02, 2014