banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil
Désintox

Désintox (2)

Suite à des articles parus dans les medias,  « France 24 » et « Jeune Afrique »,  prêtant à Samuel Eto’o des intentions présidentielles, le concerné a apporté un démenti. Dans un communiqué faisant office de droit de réponse, l’ancien international camerounais  nie catégoriquement, nourrir  l’ambition de se présenter à la prochaine élection présidentielle de son pays.  «J’estime que les propos tenus à mon encontre portent atteinte à mon honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines », fait-il savoir. « Profitant d’une tradition séculaire liée au 1er avril, certains « journalistes » ont publié dans leurs éditions en ligne, une interview fictive sur une supposée volonté de ma part de me présenter au scrutin présidentiel camerounais de 2018, a-t-il poursuivi. Au regard de ce qui a été écrit, il apparaît que ces derniers ont voulu surfer sur deux éléments pour générer un effet malsain de buzz ».  Eto’o semble comprendre cette approche, qui, dit-il, intervient suite à  «la récente élection de Georges Weah à la présidence de la République du Liberia».

Oumar Bâ

Les « fake news » circulent de façon virale et font dans la désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou les médias sociaux. Retour sur quelques « fake news » sur les dernières semaines au Sénégal.

Les internautes sont confrontés au déferlement d’intox. Ce mal qui sévit aujourd’hui et agite l’univers des médias ne connait pas de limites et n’épargne personne. En décembre dernier, des informations faisaient état d’une action contentieuse initiée par la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) à l’encontre de Cheikh Amar. Cette information a été très vite démentie par la direction de la Cdc. Une « fake news » avait également fait croire que le gouvernement avait l’intention d’acquérir du matériel roulant ferroviaire en provenance d’Indonésie, mais elle était bien vite battue en brèche par le ministère délégué en charge du Développement du réseau ferroviaire. Dans la même optique, une fausse information avait prêté à l’État du Sénégal l’intention de « déloger tout chef d’État qui tenterait de s’aventurer dans des aventures ambiguës ». Cette information, selon la présidence de la République, était sans fondement. Le constat est qu’il est, aujourd’hui, très difficile d’échapper aux « fake news ».

Samba Oumar FALL


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.